Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 novembre 2017 - 10:31

Dans quels cas privilégier une clinique privée à un hôpital public ?

Article commandité

Notre système de santé est de plus en plus complexe et répond de moins en moins aux attentes de nos concitoyens. De plus en plus d’entre nous se tournent régulièrement vers le système de santé privé pour espérer y trouver un meilleur niveau de service. Encore faut-il être sûr de faire le bon choix. Quelques pistes à creuser pour vous orienter vers le bon partenaire de santé.

Le terrain de jeu

Au Québec, on trouve trois catégories d'établissements de soins : les établissements publics, les établissements privés à but non lucratif et les établissements privés. Difficile parfois de s’y retrouver.

Un hôpital a une mission de service public et ses salariés sont des employés fédéraux. Certaines prérogatives sont réservées à l'hôpital public : la formation, la recherche, les greffes…

Une clinique privée peut être dirigée par un groupe privé ou une association, certaines cliniques sont à but non lucratif et participent aux missions de service public, certaines sont non participantes au programme de la régie de l’assurance-maladie du Québec.

Vous cherchez de la rapidité et du temps

Si le délai et la durée de consultation sont vos critères majeurs, alors une clinique privée vous apportera davantage de satisfaction, et la différence sera d’autant plus flagrante si le rendez-vous doit se faire avec un spécialiste reconnu ou d’une spécialité rare. Vous serez reçu dans un délai de 24 à 48 h en moyenne pour un généraliste, un peu plus pour un spécialiste, mais plus rapidement pour une urgence. Et le médecin prendra plus de temps avec vous qu’à l’hôpital public, moins pressé par un agenda surchargé.

Au délai d’attente minimisé s’ajoute une attente en salle d’attente beaucoup mieux gérée. Plus besoin de prendre sa demi-journée de repos pour consulter.

En cas d’analyses prescrites par le médecin, ces dernières peuvent généralement être réalisées sur place le jour même, ou dans les jours qui suivent. Pas d’attente interminable, la clinique a généralement son service de laboratoire privé.

Vous cherchez un meilleur suivi

Tout le monde devrait en avoir un, mais on sait très bien aujourd’hui que, sans être référé par un patient, les médecins de famille ne prennent plus de nouveaux patients. Selon une étude de statistique Canada, 25% des Québécois n’auraient pas de médecin régulier. Vous courez donc de clinique sans rendez-vous en clinique sans rendez-vous en fonction des disponibilités. Avec comme conséquence, un dossier médical éparpillé. En clinique, vous ne rencontrerez pas cette difficulté. L’ensemble de votre dossier est disponible auprès de votre médecin, qui a donc une vision d’ensemble de votre santé.

Votre cas est commun et sans urgence vitale

Une clinique privée ne pourra pas par exemple gérer des cas de cancer, chirurgies cardiaques ou transplantation d’organes. Mais, on y offre des services de soins légers, comme les vaccins, examens par un médecin de famille, bilan annuel, suivi gynécologique, ou même certaines chirurgies mineures comme l’ablation d’un grain de beauté.

L’hôpital public dispose de davantage de moyens humains et techniques et peut traiter les cas difficiles. En cas d’urgence médicale en clinique, vous serez toujours transféré en hôpital public. Jugez donc bien de la complexité de votre cas avant de vous rendre dans une clinique privée.

Vous souhaitez un accueil personnalisé et confortable

Par tradition, les cliniques privées gagnent sur l'accueil, la personnalisation des soins et misent généralement davantage sur le confort, voire le luxe.

Le professionnalisme de votre médecin sera le même, quelle que soit la structure choisie, ils ont reçu la même formation.

Si vous cherchez un accompagnement de première qualité, vous pouvez vous tourner en confiance vers une clinique médicale privée reconnue à Montréal.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.