Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mars 2018 - 14:51

Vieillir : une fatalité ?

Article commandité

Grâce aux progrès de la médecine, notre longévité est en progression constante. Doit-on pour autant en accepter tous les corolaires : cholestérol, articulations rouillées, tension artérielle, teint fané ? Il est aujourd’hui possible de bien vieillir. Quelles sont les recettes d’une bonne qualité de vie ?

Se donner les moyens de vieillir en forme

Pour garder une bonne santé physique, le secret réside dans l’alimentation. Manger sainement des aliments frais, et non transformés, variés et équilibrés en protéines, légumes et fruits. L’objectif est d’éviter le surpoids et le cholestérol.

Pratiquer une activité physique est une promesse de santé sur le long terme, elle préservera votre autonomie. Cela peut être un sport, du jardinage, de longues marches, au moins 30 minutes quotidiennement. L’idée est de prendre soin de vous.

Intellectuellement, une activité artistique (le dessin, la peinture, la musique) ou culturelle (l’apprentissage d’une langue étrangère par exemple), la reprise d’études n’auront que des bienfaits pour stimuler votre activité cérébrale. L’avantage est que vous maintiendrez aussi un lien social. Si vous n’êtes pas adepte, lisez, faites des mots croisés ou des sudokus, apprenez des poèmes ou des textes de chansons pour entretenir votre mémoire.

Combattre les outrages du temps

Le poids des années ne nous épargne en rien. Mais la médecine et la technologie sont nos plus précieux alliés.

  • Maintenez une excellente hygiène bucco-dentaire en vous faisant suivre régulièrement par un dentiste. La santé dentaire influe sur notre état général. Des dents malsaines sont source d’infections pouvant gagner les organes vitaux, elles peuvent être la cause de problèmes cardiaques, d’attaque cérébrale, de diabète ou encore d’infection pulmonaire.

De nos jours, il est possible de garder ses dents toute sa vie. Et si vous éprouvez une gêne d’ordre esthétique, de nombreuses solutions existent.

  • Soignez vos petits maux quotidiens par des médecines douces qui n’agressent pas votre corps.

  • Continuez à bien entendre pour ne pas vous isoler. L’oreille interne commence à vieillir à partir de 50 ans. La perte de l’audition est progressive, vous ne vous en rendrez pas compte au début, mais vous aurez des difficultés à comprendre votre interlocuteur, surtout dans un environnement bruyant. La baisse de l’audition sera plus significative à partir de 60-65 ans au point de devenir handicapante. Demander conseil à des audioprothésistes soucieux de votre qualité de vie. Le dépistage est important, les appareils sont discrets et performants.

Vieillir en gardant force et vitalité est à la portée de tous.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.