Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 avril 2018 - 08:58

Rénovation : 10 pièges à éviter

Article commandité

Acheter une maison à rénover peut représenter une bonne opération financière à condition de ne pas se laisser aveugler par un coup de cœur. Le coût des travaux, s’il est mal évalué, risque de chiffrer très vite. Comment ne rien laisser au hasard et maîtriser son budget ?

1) Se renseigner sur l’état de la toiture

La toiture est garante de l’étanchéité de la structure. Vous devez donc vous renseigner sur la date de son installation, les différentes opérations d’entretien, l’état de l’isolation. Demander conseil à un couvreur à Montréal vous permettra d’obtenir une évaluation précise des travaux à engager le cas échéant et de négocier éventuellement le prix de la maison avec le propriétaire avant l’achat.

2) Inspecter la façade

La présence de fissures ou d’une porosité peut indiquer un problème d’humidité. Un nouveau revêtement sera peut-être nécessaire pour renforcer l’isolation. De la même manière, n’oubliez pas d’observer le plancher : faudra-t-il simplement le rénover ou le changer ?

3) Étudier la plomberie

Il s’agit d’identifier les fuites éventuelles. La plomberie est un poste coûteux. Tester la robinetterie, la pression de l’eau est-elle suffisante ? Entendez-vous des claquements ?

4) Repérer les défauts électriques

Un diagnostic réalisé par un professionnel est une question de sécurité. Le tableau électrique est-il conforme ? Y a-t-il des fils dénudés du côté des éclairages ?

5) Envisager des agrandissements possibles

Pourrez-vous agrandir la maison par les combles, aménager un sous-sol ou la surélever d’un étage le moment venu ? Contactez un architecte ou un expert en construction pour en être sûr. Renseignez-vous également auprès de votre municipalité : les permis sont longs à obtenir et payants.

6) Évaluer les travaux de réagencement

Si vous souhaitez agrandir une pièce en abattant un mur, assurez-vous qu’il n’est pas porteur, cela change la nature, la durée et le coût des travaux. Faites venir un maçon sur place pour éviter une désillusion.

7) Juger de l’état des menuiseries

Les portes et les fenêtres n’ont peut-être besoin que d’une rénovation des joints, mais en cas de pont thermique, il vaudra peut-être mieux les changer pour améliorer votre confort.

8) Choisir des matériaux de qualité

En choisissant des matériaux de qualité, vous ajouterez une réelle valeur à votre maison en cas de revente. De plus, ils seront plus durables.

9) Estimer votre budget

C’est le moment de constituer votre budget. Demandez des soumissions auprès d’artisans en règle avec la Régie du bâtiment du Québec et prévoyez une marge de sécurité : il y a toujours des imprévus.

10) Suivre les travaux

Votre présence sur le chantier est indispensable pour vous assurer que tout se déroule comme prévu. Vous pourrez aussi poser des questions au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

La rénovation est une sacrée entreprise, le mieux est de s’entourer d’experts.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.