Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 juillet 2018 - 11:00

Avec les Jardins de Simonne

La Maison Simonne Monet-Chartrand franchit un nouveau pas dans la promotion des saines habitudes de vie

La Maison Simonne-Monet-Chartrand, ressource d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence, exploite cette année les jardins communautaires de la Ferme Guyon situés sur la rue Briand, derrière le commerce.

Outre de lui procurer des fonds en touchant des revenus de location, cette activité lui sert à promouvoir les saines habitudes de vie – un concept qui lui est cher – et à se faire connaître du grand public.

« Si notre mission auprès des femmes que nous aidons favorise la reprise de pouvoir sur leur vie, notre mission auprès du grand publique est de nous positionner comme ressource bénéfique en faisant notamment la promotion des saines habitudes de vie » affirme Hélène Langevin, directrice générale de la ressource. « Nous remercions sincèrement les dirigeants de la Ferme Guyon de nous faire profiter gratuitement de cette belle installation ajoute-t-elle. »

Les saines habitudes de vie ont un sens très large aux yeux de Mme Langevin. En effet, à la MSMC cela va de la prévention de la violence, à l’apprentissage de l’estime de soi en passant par la nutrition et l’activité physique. La MSMC offre déjà un Bouge-o-thon annuel ouvert au grand public, de conférence sur l’affirmation de soi pour les parents d’élèves du primaire et du secondaire et les ateliers « Créer pour soi » qui amène élèves et jeunes adultes à exprimer leur personnalité par une activité artistique et interactive.

Depuis 1984, la Maison Simonne-Monet-Chartrand offre de l’hébergement sécuritaire et des suivis adaptés aux besoins des utilisatrices et de leurs enfants, en proposant une offre de services diversifiée qui contribue à leur mieux-être, et en s’appuyant sur la philosophie de la communication consciente non violente et sur celle des rapports égalitaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.