Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2018 - 15:29

Texte commandité

4 équipements pour sécuriser son chantier

 

Un chantier de construction, ou de rénovation, possède toutes les composantes possibles d’un éventuel accident. Engins, produits dangereux, risques de chutes, etc., les scénarios sont nombreux et se répètent malheureusement chaque année. Il est nécessaire de constamment rappeler quels sont les équipements de base de sécurisation d’un chantier.

 

Définir un périmètre de sécurité

Lorsqu’un chantier empiète sur la voie publique, il est indispensable de redéfinir la circulation des personnes, que ce soient des piétons ou des automobilistes. On pensera donc à dessiner un passage sécurisé d’au minimum 0,6 m (2 pi) de large pour piétons avant les travaux. Selon les risques, il pourra être couvert.

 

Cônes orange, barrières continues et rubans font partie de l’équipement de base de tout chef de chantier afin de définir un périmètre suffisamment large pour la circulation d’engins. Ce périmètre de sécurité devra respecter le CSTC (notamment au chapitre 2.7.1).

 

Sceller le chantier

Fermer un chantier à toute intrusion extérieure est essentiel pour éviter un accident. Des clôtures d’au minimum 2 m (6 pi) de haut seront réparties autour du chantier.

 

Pour sceller les barrières de sécurité amovibles entre elles, deux solutions sont possibles : choisir des cadenas en plastique à usage unique pour contrôler les effractions ou des cadenas de sécurité qui ferment à clé.

 

Opter pour la télésurveillance

Surveiller son chantier 24 h/24 et 7 j/7 permet non seulement de repérer les vols, mais aussi de pouvoir rapidement intervenir en cas de danger imminent. En cas de vent violent, de risque d’inondation ou d’incendie, chaque seconde compte.

 

Si des scellés sont brisés, le coupable sera plus facilement identifiable. Couplée à un centre d’intervention, la vidéosurveillance peut s’avérer fortement dissuasive.

 

Bien signaler les risques et interdictions

Les panneaux indicateurs constituent une part importante de tout équipement de sécurité sur un chantier. Indiquer la présence de caméras de surveillance est de plus une autre forme de dissuasion.

 

Mais les panneaux serviront essentiellement à :

  • Rappeler les règles et équipements de sécurité
  • Signaler la présence de produits toxiques ou dangereux
  • Informer des dangers possibles
  • Délivrer des messages clairs d’appel à la vigilance

 

Il ne faut surtout pas hésiter à en abuser pour capter l’attention, des ouvriers comme du public. Les travailleurs sur le chantier ont aussi besoin d’évoluer en sécurité, notamment s’il y a de la circulation auto pas loin.

 

Les syndicats ne décolèrent pas devant des chiffres toujours en hausse : 80 accidents mortels du travail ont été dénombrés au Québec en 2016 (contre 57 en 2014) dont le quart dans le seul secteur de la construction !

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.