Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 15:22

Texte commandité

5 sources de motivation au travail

 

Verser une prime à un salarié en guise de motivation a un effet limité dans le temps. En revanche, l’émulation et le climat dans l’entreprise sont des facteurs de productivité bien plus durables. Nul besoin d’un vrai service RH pour les mettre en œuvre, quelques principes simples suffisent même dans le cas d’une petite entreprise.

1.Le salaire

Pour éviter les départs, il convient tout de même de proposer à vos collaborateurs un salaire correspondant à son niveau de poste dans le même secteur d’activité. Analysez les grilles de salaire de la concurrence ou chez un recruteur et alignez-vous. L’objectif est de créer tout à la fois un sentiment de sécurité et d’équité. Néanmoins, le salaire ne sera pas une source de motivation suffisante. Il contribuera seulement à fidéliser vos salariés.

2.Impulser un esprit d’équipe

Rien de plus important que le sentiment d’appartenance. Il faut donc mettre en place des activités fédératrices. Organiser une activité de team building par exemple favorisera la cohésion d’équipe et développera le plaisir de travailler ensemble, voire même de se voir en dehors du travail.

3.Favoriser le bien-être au travail

De nombreux chefs d’entreprise ont compris l’importance de se sentir bien au travail, physiquement et moralement. Pour se faire, ils proposent une plus grande flexibilité des horaires en autorisant le travail à domicile quelques heures par semaine, proposent à leurs frais un abonnement dans une salle de sport ou aménagent une pièce dédiée à la détente.

D’autres encore organisent à l’occasion d’une fête officielle un voyage le temps d’un week-end avec tous les salariés. L’idée est de développer l’envie de s’investir dans une entreprise où l’on se sent bien et considéré.

Une boîte à idées vous permettra de recueillir les attentes du personnel et de mieux les satisfaire, à l’instar de votre clientèle.

4.Responsabiliser ses salariés

En déléguant certains dossiers à vos salariés, vous leur donnerez confiance en eux. L’autonomie et la responsabilisation suscitent l’implication. De la même manière, vous pourriez leur fixer des challenges de temps en temps, histoire de briser la routine source de démobilisation.

5.Être équitable

Le favoritisme est mauvais pour l’ambiance. Une bonne gestion des ressources humaines passe par l’équité. À défaut, vous ne feriez que provoquer des jalousies et des conflits. Vous gagnerez une image de leader respectable en traitant tous vos salariés sur le pied d’égalité. Si toutefois, certains apparaissaient, vous devrez les régler rapidement en toute impartialité.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.