Publicité
21 décembre 2018 - 15:00

Démolition de la Maison Boileau

Christian Picard amasse plus de 2,500$ pour sa défense

C’est plus de 120 personnes qui étaient présent le 18 décembre au restaurant « La croisée des chemins » pour soutenir Christian Picard lors de la soirée bénéfice « Se tenir debout pour Picard ». 

Se sont relayés au micro Denis Trudel, Yves-François Blanchet, Alexandre Belliard, Ricardo Larrivée, Louise Chevrier, Mélina Laplante, Émile Grenier Robillard, Vieux Jacques, Félix-Antoine Picard et finalement M. Christian Picard, lui-même dans une ambiance survoltée.  Pendant son mot de remerciement, M. Picard rappela l’importance de ne pas baisser les bras et de continuer la mobilisation citoyenne dans le dossier de la maison Boileau.

Les organisateurs de la soirée se disent particulièrement fiers du travail accompli. Cette soirée a été organisée dans l’urgence du moment en deux semaines à peine.  «La réponse des gens a franchement dépassé nos attentes » de dire Charles Fraser-Guay, l’un des organisateurs de l’événement. « Ce fut extrêmement émouvant », de renchérir Julie Benoit, membre elle aussi du comité organisateur.

A la fin de la soirée approximativement 2500$ furent ramassés pour aider M. Picard dans ses démarches juridique.  Rappelons qu’il doit se défendre puisqu’il est accusé de méfait après avoir tenté de stopper la démolition de la maison Boileau.  En plus de sa défense, il souhaite également prendre des recours contre la ville de Chambly. Christian Picard s’est engagé à remettre l’argent qui ne sera pas utilisé au Mouvement citoyen de Chambly afin de soutenir les citoyennes victimes de mises en demeure.

La campagne de socio financement pour soutenir Christian Picard, lancé par Sophie Fréchette, une citoyenne de Gatineau, se poursuit. « Malgré tous ses efforts, Christian n’a pas réussi à sauver la maison Boileau.  Mais par son geste courageux, Il a réveillé tout le Québec.  Notre patrimoine bâti est fragile et n’est pas protégé comme il le mérite » de conclure Sophie Fréchette.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.