Publicité
8 mai 2019 - 08:51

Texte commandité

4 causes fréquentes d'une douleur au poignet

Par Texte Commandité

 

Le poignet relie la main à l’avant-bras par une articulation très sollicitée par les gestes du quotidien. Une douleur au poignet devient ainsi rapidement invalidante en plus d’être désagréable.  Les causes sont diverses, osseuse, musculaire, cartilagineuse, tendineuse... c’est pourquoi il est important de l’identifier pour adapter un traitement efficace.

1)L’inflammation du tendon

L’inflammation du tendon, ou tendinite, provoque une douleur vive au poignet. Elle est le plus souvent la conséquence de mouvements longtemps répétés du fait d’un travail manuel ou d’un sport. Mais un effort brutal peut aussi en être la cause. 

La douleur a tendance à s’intensifier lorsque l’on sollicite l’articulation du poignet.  La zone est chaude et l’on ressent parfois de légers craquements. Au réveil, le poignet est plutôt raide. Le seul traitement de la tendinite est le repos. Des anti-inflammatoires sont prescrits pour calmer la douleur.

2)Un nerf coincé

La compression du nerf médian dans le tunnel carpien est à l’origine du syndrome du canal carpien.  Non traités, la main et le poignet deviennent douloureux à la flexion.  Les causes sont multiples : des mouvements répétés ou contraignants, la manipulation de machines vibrantes, des perturbations hormonales (grossesse, ménopause). 

Les premiers symptômes sont une perte de la sensibilité, des picotements, des fourmillements ou une sensation de faiblesse musculaire. Le traitement est médical, mais en cas d’échec, il faudra envisager une opération du tunnel carpien peu invasive. La reprise des activités est heureusement très rapide.

3)Une maladie

L’arthrite par exemple et ses nombreuses formes comme l’arthrose est une inflammation de l’articulation due à l’usure du cartilage. C’est une maladie dégénérative qui réduit l’élasticité et la lubrification du cartilage. À terme, le muscle s’affaiblit et les ligaments se distendent. L’arthrose est due au vieillissement, mais elle a également des causes génétiques. Elle est corrélée aussi à l’obésité.

Le traitement consiste à réduire la douleur par des analgésiques ou des corticoïdes. La physiothérapie aide à retrouver plus de souplesse dans l’articulation.

4)Les lésions traumatiques

Une chute ou un choc peuvent endommager l’os ou les ligaments du poignet. Il est recommandé de toujours consulter après un traumatisme, une entorse peut en effet passer inaperçue.  En cas de déchirure des ligaments, le poignet gonfle et les douleurs sont importantes lors des mouvements.  Mal soignée, l’entorse engendrera des complications plus tard : douleurs chroniques et même de l’arthrose.

La fracture la plus courante du poignet est celle du radius, mais aussi du scaphoïde, l’un des petits os qui composent le carpe. L’immobilisation permettra de consolider l’os dans le bon axe.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.