Publicité
15 juillet 2019 - 09:25 | Mis à jour : 21:22

Un nouveau pas vers l’agroenvironnement

La MRC de Pierre-De Saurel se joint à ALUS Montérégie

Par Salle des nouvelles

La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont annoncé un nouveau partenariat avec la MRC dans le cadre du Programme ALUS Montérégie. En effet, le 21 mai dernier, le Conseil de la MRC a accepté de contribuer au programme innovateur en agroenvironnement ALUS Montérégie pour un montant de 2 000 $/année, et ce, pour une période de cinq ans.

« Je tiens à remercier les élus de la MRC de Pierre-De Saurel; le programme ALUS Montérégie est une réelle fierté pour notre organisation. Ce nouveau partenariat lance un message clair sur l’importance de soutenir concrètement les agricultrices et les agriculteurs dans la mise en place de pratiques novatrices et respectueuses de l’environnement en milieu agricole », a mentionné monsieur Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

En 2018, huit entreprises de la MRC de Pierre-De Saurel ont bénéficié du programme ALUS, ce qui représente 4,1 hectares pour un contrat de cinq ans et une contribution totale de 15 000 $. L’objectif pour 2019 est d’aménager et de conserver huit hectares de plus sur le territoire.

Les agriculteurs qui accepteront de céder une partie de leur superficie agricole à l’aménagement durable de haies brise-vent ou encore de bandes riveraines élargies au-delà des réglementations en vigueur recevront une compensation monétaire annuelle, et ce, durant 5 ans.

« Nous sommes vraiment fiers de soutenir financièrement ce programme qui valorise et appuie les actions mises en place par les agriculteurs pour améliorer la qualité de notre environnement. Notre contribution permet également de démontrer notre bonne collaboration avec les partenaires du monde agricole », a affirmé monsieur Gilles Salvas, préfet de la MRC de Pierre-De Saurel.

La mission d’ALUS est de valoriser les aménagements permanents qui favorisent la protection de l’environnement en milieu agricole. Le programme vise à soutenir les actions permettant la protection des berges, des sols et des milieux humides en améliorant la qualité de l’eau, des écosystèmes aquatiques et la mise en valeur responsable des berges et des cours d’eau.

« Nous félicitons le programme ALUS Montérégie pour leur succès à obtenir de nouveaux partenaires locaux pour compléter le soutien de base d'ALUS Canada. Nous avons développé un solide partenariat avec la Fédération de l'UPA de Montérégie depuis 2016, incluant un investissement de plus de 305 000 $ pour établir et développer ce premier programme ALUS au Québec, et nous continuerons à approfondir ce partenariat au cours des prochaines années. Dans chacun des 25 programmes ALUS à travers le Canada, notre objectif est d’aider les agriculteurs à produire des services écosystémiques qui profitent aux collectivités », a précisé monsieur Bryan Gilvesy, directeur général d’ALUS Canada, une initiative de la famille Weston.

Sylvain Joyal, président du Syndicat de l’UPA de Richelieu-Yamaska / Michel Aucoin, représentant du Comité régional agricole (CRA) et maire de Sainte-Victoire-de-Saurel / Maude Péloquin, Ferme Sainte-Victoire / Renaud Péloquin, Ferme Sainte-Victoire, Christian St-Jacques  président de l’UPA de la Montérégie / Matin Cournoyer, Ferme des Trèfles, Yasmina Larbi Youcef, agente en agroenvironnement de l’UPA de la Montérégie / Gilles Salvas, préfet de la MRC Pierre-De Saurel / Jean-Bernard Émond, député de Richelieu / Louis Plamondon, député de Bécancour—Nicolet—Saurel

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.