Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Association des amputés de guerre

Un jeune Carignanois amputé devient le porte-parole de sa cause

durée 06h00
5 novembre 2019
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Dans les prochains jours, les résidents de la région reconnaîtront peut-être un visage familier en regardant la télévision. Zakary Bessette-Crépeau, un jeune résident de Carignan âgé de 10 ans, est mis au premier plan dans un nouveau message d’intérêt public (MIP) de l’Association des Amputés de guerre, diffusé partout au Québec.

Zakary est né sans une partie de son bras gauche. Il est inscrit au Programme pour enfants amputés "Les vainqueurs" de l’association. En tant qu’adhérent de ce programme, il peut notamment obtenir de l’aide financière pour l’achat de membres artificiels et prendre part à des séminaires régionaux.

Zakary est un jeune garçon plein d’énergie et son amputation ne l’empêche pas d’avoir une vie remplie et active. C’est en participant aux séminaires pour enfants amputés  de l’association que Zakary a constaté qu’il n’était pas le seul. Il a aussi réalisé qu’il pouvait faire tout ce qu’il voulait, dont pratiquer son sport préféré, le hockey.

Des membres et appareils qui permettent de relever des défis

L’association considère que les membres artificiels et appareils conçus pour les loisirs sont essentiels pour les enfants amputés afin qu’ils puissent être actifs et prendre part à diverses activités avec leurs amis et leur famille.

Par ailleurs, le programme "Les Vainqueurs" repose sur la philosophie du Cercle des Vainqueurs qui encourage les enfants amputés à accepter leur amputation et à adopter une attitude positive quand ils doivent relever des défis. « L’amputation de Zakary n’est pas une limite pour lui, mais plutôt une force », explique sa mère.

Grâce à une prothèse spécialement conçue pour tenir un bâton de hockey, qui lui a été offerte par l’association, Zakary peut maintenant s’adonner à son sport préféré. Il est très fier de sa prothèse, car celle-ci arbore le logo de son équipe favorite, les Canadiens de Montréal. « Je fais partie de l’Association des Amputés de guerre, c’est comme une équipe! », a-t-il expliqué.

L’Association des Amputés de guerre ne reçoit aucune subvention gouvernementale. Grâce aux dons du public versés au Service des plaques porte-clés et des étiquettes-adresse, la structure contribue à la vie active des enfants amputés, comme Zakary. Pour plus d’information, visitez le site ou composez le 514 398-0759.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

durée Hier 12h00

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...

17 avril 2024

Les mini-hôpitaux axés sur les besoins des aînés pour désengorger les urgences

À mi-chemin entre un groupe de médecine de famille (GMF) et un hôpital, le gouvernement du Québec a clarifié mercredi son modèle de mini-hôpitaux privés qui se concentrera sur les besoins des aînés.  Deux mini-hôpitaux, qui ressembleront à des cliniques spécialisées en gériatrie, verront le jour dans les régions de Montréal et de Québec.  Le ...