Publicité
7 novembre 2019 - 12:00

Publication de l’étude Léger Les PME du Québec et l’innovation

Montérégie : les PME de la région tirent de l’arrière sur plusieurs fronts

QuébecInnove, le Fonds de solidarité FTQ et Ernst & Young LLP (EY Canada) ont publié hier les résultats d’une étude de Léger sur Les PME du Québec et l’innovation, apportant un éclairage nouveau sur les différents enjeux rencontrés par les PME selon leur taille, leur vocation et leur organisation.

Les PME de la Montérégie ont le plus faible taux d’innovation au Québec selon ce sondage. Les entreprises de la région sont toutefois confiantes et se disent préparées aux perturbations technologiques futures.

 

"Le Québec est une économie de PME"

Pour les collaborateurs à l’origine de cette étude, les résultats sont une invitation pour tous les acteurs de l’écosystème de l’innovation, à adapter leur approche à la réalité vécue au quotidien par les PME qui sont au cœur de la vitalité économique du Québec sur tout le territoire.

Isabelle Foisy, présidente-directrice générale de QuébecInnove, détaille : « Le Québec est une économie de PME et ces dernières recèlent des potentiels d’innovation et de croissance importants. Cette étude révèle toutefois un angle mort, celui des PME de 25 à 100 employés qui ont besoin de ressources et d’un soutien adapté à leurs situations spécifiques. Alors que l’économie du Québec fonctionne à plein régime, les PME, notamment les plus petites, en ont souvent plein les bras avec la gestion de leurs opérations et trouvent difficilement le temps de se projeter dans l’avenir. »

Selon elle, la structure de gouvernance d’une entreprise peut faire une différence quant à son développement et aux réflexes qu’elle développe en matière d’innovation et ce sondage nous le démontre clairement.

Alain Denis, Vice-président principal aux investissements, Fonds de solidarité FTQ, ap pour sa part souligné: « Seulement 60 % des PME disent consulter leurs employés relativement à l’arrivée de nouvelles technologies ou d’innovations à implanter. Les entreprises doivent maximiser davantage l’engagement des employés à toutes les étapes du processus d’innovation. »

 

Moins d'une PME sur deux a développé une innovation cette dernière année

En effet, 60 % des dirigeants considèrent que la main-d’œuvre spécialisée est un besoin important en matière d’innovation. Moins d’une PME sur deux (47 %) a développé une innovation durant la dernière année. Il s’agit du plus faible taux au Québec où la moyenne est de 57 %. De même, 23 % des PME de 25 employés et plus de la région considèrent que les programmes gouvernementaux d’aide à l’innovation sont adaptés à leur réalité d’entreprise. Enfin, 49 % des entreprises de la Montérégie n’ont ni conseil d’administration ni comité de gestion. Il s’agit du plus faible taux au Québec (moyenne de 41 %).

21 % des PME de 25 employés et plus œuvrent dans l’industrie du commerce de détail, un secteur où les dirigeants, à l’échelle nationale, expriment que les programmes gouvernementaux ne sont pas adaptés à leur réalité (68 %).

 

Retrouvez les faits saillants et l’analyse des résultats nationaux ainsi que le rapport complet de l’étude Léger Les PME et l’innovation sur le site Web de QuébecInnove.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.