Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Transports verts

Chambly et Autonomik mettent un véhicule en autopartage en fin de semaine et les soirs

durée 06h00
10 décembre 2019
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Salle des nouvelles

La Ville de Chambly a annoncé le début du service d’autopartage, en collaboration avec l’organisme d’économie sociale Autonomik, permettant aux citoyens d’emprunter un véhicule électrique en libre-service pour faciliter leurs déplacements.

Utilisée par la municipalité pendant les heures ouvrables, du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h, la voiture demeure à la disposition des citoyens le reste du temps, soit le soir, la nuit et la fin de semaine.

L’entière gestion du service est assurée par Autonomik, par le biais de son site Internet ou d’une application mobile, permettant aux utilisateurs de réserver, d’utiliser et de payer la location du véhicule, accessible dans le stationnement avant du centre administratif et communautaire, situé au 56, rue Martel.

Récupération de 80% des montants perçus par la Ville de Chambly

Cette option permet l’utilisation d’un véhicule à prix abordable. Ce complément au transport collectif a un impact écologique positif. En effet, il contribue à la réduction du nombre de véhicules; maximise l’usage de ressources de mobilité sous-exploitées et génère des retombées positives sur les plans social, environnemental et économique.

L’entente établie précise que la municipalité fournit le véhicule, les immatriculations, les assurances; elle s’occupe de l’entretien et aménage une place de stationnement identifiée, accompagnée d’une borne de recharge. La Ville récupérera 80 % des montants perçus par Autonomik pour la location du véhicule.

 

Pour obtenir plus d’information sur ce service, communiquer avec Autonomik, 450 262-6321 ou via son site web.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h10

Une étude détaille l'association entre l'obésité et le cancer du sein

L'obésité pourrait augmenter le risque de cancer du sein chez les femmes dont le risque est déjà plus élevé parce qu'elles sont porteuses des mutations génétiques BRCA1 et BRCA2, prévient une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Les chercheurs ont notamment constaté une corrélation directe entre l'indice de masse corporelle ...

durée Hier 14h00

79 % des locations offertes sur Airbnb au Québec en février n'étaient pas certifiées

Selon un rapport du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), 79 % des 29 482 locations offertes sur Airbnb au Québec en février n'étaient pas certifiées. Au-delà de la proportion d'annonces illégales, ce sont les conséquences de cette pratique qui inquiètent les auteurs du rapport qui accusent Airbnb ...

27 mars 2023

Une plateforme pour comprendre le vieillissement et agir avec bienveillance

L'Ordre des psychologues du Québec (OPQ) dévoile ce lundi une nouvelle plateforme dont l'objectif est d'informer la population sur le processus de vieillissement du cerveau et sur la manière d'agir avec bienveillance auprès des aînés. Ce portail web appelé «Au fil du temps» contient des capsules vidéo et des balados animés par la présidente de ...