Publicité

4 mars 2020 - 17:00

Accès interdit à l'eau

Des travaux d'affaiblissement de la glace prévus à Carignan, ce 7 mars

Par Salle des nouvelles

À l'approche de la saison printanière et pour éviter les inondations locales, la Ville de Carignan procèdera à des travaux d’affaiblissement préventifs, ce samedi 7 mars sur la rivière L'Acadie à partir de 7h30.

Ces travaux sont organisés en fonction des amoncellements de glace et embâcles qui risquent de se créer en amont de la rivière. Ils touchent essentiellement le secteur situé près de la rue Liliane, près de la place Perreault devant le # 4315 du chemin Salaberry, et le secteur situé aux abords du pont de la Grande Allée. La Ville insiste auprès des citoyens sur le fait d'assurer leur sécurité celle de leurs proches en interdisant tout accès à l'eau. 

Affaiblir la glace ?

Chaque année, la rivière L’Acadie est susceptible de rencontrer des problématiques d’écoulement liées aux mouvements des glaces lors de la débâcle. En effet, la rivière présente plusieurs facteurs morphologiques favorables à la formation d’embâcle de glace, tels que la présence de méandre, de faibles profondeurs, une faible pente du chenal ainsi que quelques obstacles naturels et anthropiques (ponts, débris ligneux, etc.). De la même façon, il est requis de considérer l’influence des conditions hydrologiques, glaciologiques et climatiques tout au long de la saison afin d’évaluer le potentiel de risque associé aux embâcles de glace.

Les affaiblissements préventifs du couvert de glace représentent une mesure d’atténuation efficace du risque de formation d’embâcles. Ils permettent notamment d’accélérer les phénomènes d’érosion naturelle du couvert de glace : le couvert se dégrade en surface sous l’influence des paramètres météorologiques tels que le rayonnement solaire, le vent et les températures au-dessus du point de congélation.

Cela dit, la plus grande partie de la dégradation est due à l’érosion sous-glaciaire. Cette dernière se réalise en fonction des vitesses d’écoulement et donc, du débit en rivière, mais aussi de la température de l’eau. Ainsi, plus le débit augmente, plus l’érosion s’intensifie. Les forages ont pour objectif d’amplifier ce phénomène. Le mouvement giratoire de l’eau dans les forages augmente la surface d’érosion entre l’eau et la glace.

Les travaux sont réalisés de manière préventive suffisamment tôt avant la date anticipée de la débâcle, pour laisser le temps au couvert de glace de s’éroder.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.