Publicité

25 août 2020 - 06:00

Les abords des écoles surveillés

Rentrée 2020: la police de Richelieu-Saint-Laurent opèrera pour assurer la sécurité

Par Salle des nouvelles

De nouveau cette année, les policiers de la Régie de police intermunicipale Richelieu-Saint-Laurent seront présents pour la rentrée scolaire de milliers d’élèves de la région. Ils guideront parents et enfants dans les rues autour de la soixantaine d’écoles du territoire pour veiller à leur sécurité.

Pour la police, il sera d'usage de rappeler l'importance de respecter l'affichage dans les zones de débarcadère autour des écoles.

L'objectif est de permettre à tous les parents de déposer leur enfant à l'école en toute sécurité. Il est donc important de demeurer à son véhicule et de quitter l'espace lorsque l'enfant a rejoint l'école. Si ce dernier n'utilise pas le transport scolaire, les parents ont davantage un un rôle important à jouer, surtout s'ils sont sur place pendant l'arrivée des autres écoliers et des autobus scolaires, comme le rappelle la police.

Le montant des amendes doublé en zone scolaire

Les policiers sensibiliseront les automobilistes, qui risquent d’être plus nombreux, à l’importance du respect du Code de la sécurité routière. Les policiers porteront une attention particulière sur ces règles de sécurité : ralentissez près des écoles, respectez le brigadier scolaire, attention aux feux intermittents des autobus scolaires et il est interdit d’avoir en main des appareils mobiles. Un automobiliste pris en infraction pour excès de vitesse verra le montant de l’amende doublé en zone scolaire pendant les jours de classe.

Les parents sont invités à sensibiliser leurs enfants aux bons comportements à adopter ainsi qu’aux dangers possibles lorsqu’il y a autobus et automobiles aux alentours. Les enfants utilisant l’autobus sont priés de se soumettre aux règles du transport scolaire. Il faut toujours attendre que l’autobus soit immobilisé avant d’y entrer ou d’y descendre. Au débarquement, il faut s’éloigner le plus possible et toujours passer devant l’autobus immobilisé avec les clignotants allumés pour traverser la rue.

Des expulsions en cas de non-respect

En cette période de pandémie, les écoles ont l’autorité et la responsabilité de voir au respect des règles prescrites par la santé publique. Le service de police n’a pas le pouvoir ou l’autorité de permettre ou d’imposer quoi que ce soit à l’intérieur ou sur le terrain d’une école lorsqu’elle est en activité.

Tous doivent se conformer aux règles déterminées par les directions de chacune des écoles. Ne pas respecter ces consignes rend la personne susceptible de ne pas être admise dans l’établissement ou de s’en faire expulser. Le service de police pourrait être appelé à assister les responsables d’un établissement scolaire qui en ferait la demande dans le cadre de cette loi afin d’en assurer le respect.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.