Publicité

29 juin 2021 - 15:00

Un « Mini Splash » pour le bassin

Protection du bassin de Chambly

Par Catherine Deveault

C’est sous l’inspiration de l’événement “Le Grand Splash” de la Fondation Rivières, qui est en cours cette semaine, qu’Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, a décidé d’en faire une version spontanée en plongeant à l’eau avec quelques citoyens pour faire passer un message important.

« Il faut protéger ce joyau qu’est le Bassin de Chambly et c’est par nos pratiques exemplaires que nous le faisons. Ce magnifique plan d’eau est notre responsabilité collective. Je m’engage à mettre toutes mes énergies pour que Chambly devienne une source de motivation pour tous les riverains et même les villes voisines, afin de multiplier les efforts. Nous devons tous, sans relâche, poser des gestes concrets pour que nous puissions à nouveau patauger dans les eaux du Bassin en toute sécurité » se prononce-t’elle.

Cette année marque le début d’une nouvelle tradition et elle souhaite pouvoir organiser un véritable Grand Splash d’envergure dès l’an prochain, afin de sensibiliser les acteurs locaux et régionaux aux nombreux gestes qu’il reste à poser pour que la baignade dans le Bassin redevienne sécuritaire.

Un plan de protection de l'eau

M. Sylvain Lapointe, Directeur général du COVABAR OBV Richelieu | zone Saint-Laurent lui confirme son soutien: « Le COVABAR a pour mission de contribuer par ses actions de concertation et de sensibilisation à l'amélioration de la qualité de l’eau de la rivière Richelieu. C'est pourquoi nous applaudissons toute initiative qui a pour but de redonner l'accès à notre belle rivière. Ce plongeon dans la rivière est une première symbolique et le COVABAR serait heureux de participer et de collaborer l'an prochain à un Grand Splash ouvert à toute la population ».  

Alexandra Labbé, en marge de l’événement, s’engage également dans un prochain mandat à adopter un plan ambitieux de protection de l’eau et à exercer un rôle de leader afin d’inviter les villes limitrophes à faire de même. « L’eau ne connait pas nos frontières administratives et c’est dans une démarche collective que doivent s’inscrire les gestes posés pour la protection de cette précieuse ressource. Nous devons nous rallier et être à la hauteur de nos responsabilités, c’est de notre héritage aux générations futures dont il est question, donnons l’exemple.»

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.