Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Deux accès gratuits par année

L'Écocentre de Chambly est maintenant ouvert

durée 12h31
4 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Avec le printemps qui s’installe, la Ville de Chambly est heureuse d’annoncer que l’Écocentre (2400, boulevard Industriel) sera ouvert tous les vendredis et samedis, de 8 h à 15 h, jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Pour 2022, les citoyens de Chambly ont droit à deux accès gratuits par année civile par adresse, pour un chargement maximum de 2,3 m3 (3 v3) par accès, soit l’équivalent d’une remorque 4 x 8 x 2,5 pieds. Une fois les deux accès écoulés, des frais de 25 $ par visite s’ajoutent jusqu’à la fin de l’année civile, pour des quantités ne dépassant pas 2,3 m3 (3 v3). Les citoyens peuvent toutefois apporter gratuitement des volumes de 70 litres maximum par visite, jusqu’à 12 visites par année civile. Les modes de paiement acceptés sont les cartes de crédit et de débit uniquement. En tout temps, une seule visite par jour est permise pour les gros volumes.

Les non-résidants peuvent également accéder à l’Écocentre, au coût de 50 $ par visite et avec un chargement maximum de 2,3 m3 (3 v3).

Conteneur de verre : changements

La municipalité invite dès maintenant les citoyens à utiliser l’Écocentre, les vendredis et samedis, pour se défaire de leur surplus de cartons ou de leurs masques jetables.

En raison d’une mauvaise utilisation du site, tous les conteneurs et bacs, à l’exception du conteneur de verre et du collecteur de bouchons de liège, devront être retirés de l’espace accessible en tout temps situé à l’extérieur du site de l’Écocentre sur le boulevard Industriel. Il s’agit d’une action entreprise afin de conserver l’environnement propre et s’assurer que les matières recueillies se retrouvent au bon endroit. Certains ne les utilisaient pas adéquatement et déposaient des objets inappropriés.

Consignes à respecter

Pour assurer le bon déroulement des visites à l’Écocentre, les citoyens auront quelques consignes à respecter sur place : présenter une preuve de résidence (permis de conduire, compte de taxes); respecter la signalisation et les mesures préventives; éteindre le moteur du véhicule avant de décharger les matières et les trier avant leur visite afin de les déposer efficacement aux endroits désignés.                                                                            

De plus, il est interdit de transvider des liquides sur le site, d’utiliser des remorques à benne basculante, de prendre des matériaux ou d’aller dans les conteneurs ou les compartiments et d’accéder au site en dehors des heures d’ouverture. Il est à noter que les employés ne sont pas autorisés à procéder au déchargement des matières et que les enfants doivent toujours demeurer dans le véhicule.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...