Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Cette pratique gagne en popularité

Rappel de la réglementation sur les poules pondeuses à Chambly

durée 12h02
19 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Ville de Chambly profite de l’arrivée du beau temps pour rappeler aux citoyens la réglementation municipale qui encadre la garde de poules pondeuses sur son territoire.

Cette pratique, qui gagne en popularité depuis quelques années, vient certainement avec son lot de responsabilités. La municipalité souhaite sensibiliser les citoyens à l’importance de bien s’informer sur le sujet afin de prendre des décisions éclairées, dans le respect de la réglementation municipale et du bien-être animal.

Ceux qui souhaitent faire l’élevage de poules pondeuses sont tenus de se procurer deux permis au préalable, chacun au coût de 25 $. Le premier est nécessaire pour la construction du poulailler, et le second est un permis annuel pour la garde de poules.

Précisons que le poulailler doit se conformer à plusieurs normes, notamment la distance par rapport à la maison, les dimensions et la ventilation. Le règlement indique également que le poulailler doit accueillir au moins deux poules, puisque celles-ci ne peuvent pas vivre de façon solitaire, mais pas plus de cinq, et aucun coq. Des mesures d’hygiène et d’entretien sont obligatoires pour éviter de causer des nuisances au voisinage.

La Ville encourage les citoyens à prendre connaissance du règlement, sur son site ville.chambly.qc.ca/animaux. 

Le saviez-vous ?

Même si elle peut vivre jusqu’à dix ans, la poule ne pond des œufs que pendant les quelques premières années de sa vie. Néanmoins, elle peut produire près d’un kilogramme d’excréments chaque semaine ! La poule est un oiseau complexe avec plusieurs particularités. Il est utile de les connaître, pour éviter des surprises et se préparer adéquatement.

Pour obtenir plus d’information sur les permis et la réglementation en vigueur, les citoyens sont invités à communiquer avec le Service de la planification et du développement du territoire au 450 658-0537.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...