Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Comment bénéficier d'une aide alimentaire à Montréal?

durée 08h39
1 avril 2022

 

Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation: il s’agit non seulement d’un passage de la Déclaration universelle des droits de l’homme, mais aussi d’une condition essentielle pour vivre en santé et dans la dignité.

 

Les organismes d’aide aux immigrants soutiennent souvent de nouveaux arrivants qui se trouvent dans une situation financière précaire. Certains viennent de pays pauvres ou ont de la difficulté à trouver un emploi. Heureusement, plusieurs organismes ont pour mission de leur fournir de l’aide alimentaire.

Banques alimentaires

Les banques alimentaires distribuent des boîtes de nourriture gratuites qui contiennent de la nourriture qui provient de dons, de campagnes de collecte ou de surplus de supermarchés. Les paquets, dont la taille varie en fonction du nombre des membres de la famille, sont remplis de cannes, de pain, de pâtes et de toutes sortes de produits périssables et non périssables. Chaque mois ou chaque semaine, les personnes qui souhaitent en profiter doivent se rendre sur place pour recevoir les boîtes dont la quantité est limitée. 

Épiceries solidaires

Les magasins d’alimentation solidaires permettent aux consommateurs en difficulté économique d’acheter des aliments frais et des denrées non périssables à prix réduit. Contrairement aux paniers des banques alimentaires, ces organismes donnent aux usagers l’occasion de choisir ce qu’ils prennent.

Cuisine collective

La cuisine collective est un moyen amusant et économique de cuisiner en groupe et d’apprendre de nouvelles recettes. Ensemble, les participants concoctent de bons petits plats d’une valeur d’environ un dollar par portion; il arrive aussi que ce service inclut des conseils pour adopter de saines habitudes alimentaires. Plusieurs organismes d’aide pour immigrants organisent des ateliers de cuisine collective gratuits ou à prix mini.

Coupons de nourriture

On ne parle pas ici de personnes qui chassent les bons rabais (bien qu’il s’agisse d’une pratique qui peut faire baisser considérablement le prix d’un panier d’épicerie!), mais plutôt d’organismes qui distribuent des coupons de nourriture au lieu de paniers alimentaires. Les usagers reçoivent un chèque à échanger à l’épicerie dont la valeur dépend de plusieurs facteurs. Les organismes offrent parfois en plus des aliments non périssables pour permettre à ceux qui dépendent du service d’utiliser leur bon pour acheter des produits frais comme des fruits et légumes, de la viande ou des produits laitiers.

 

Pour conclure, les nouveaux arrivants en difficulté financière peuvent obtenir de l’aide alimentaire de plusieurs façons. Pour avoir plus d'informations, il suffit de communiquer avec le 211 ou de contacter un organisme d’aide pour immigrants.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h32

Début des travaux de la maison des aînés et alternative de Carignan

Le ministre de l’Éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, souligne, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le début des travaux de construction de la maison des aînés et alternative de Carignan. Ce projet offrira à la population de la région 96 places en chambre individuelle avec toilette ...

23 juin 2022

Mondou double son objectif en amassant la somme de 375 000$

Mondou est extrêmement fière d’avoir plus que doublé son objectif en amassant 375 000 $ au cours des dernières semaines, dans le cadre de la 5e édition de sa campagne Mondou Mondon au profit des refuges. Cette grande campagne de financement annuelle se déroulait du 28 avril au 12 juin 2022 dans les 77 magasins Mondou du Québec et en ligne au ...

23 juin 2022

Intoxication au GHB : l’Ordre des chimistes du Québec appelle à la vigilance concernant les tests rapides autoadministrés

L’Ordre des chimistes du Québec (OCQ) est préoccupé par la récente vague de dénonciations de cas d’intoxication au GHB durant les derniers mois. Bien que l’OCQ encourage les mesures efficaces afin de prévenir de telles situations dramatiques, les citoyens doivent demeurer vigilants même s’ils autoadministrent des tests rapides pour détecter le GHB ...