Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pénurie de main-d’œuvre en protection de la jeunesse

L’APTS invite le CISSS de la Montérégie-Est à faire preuve de créativité

durée 12h00
27 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à retenir le personnel qui offre ces services cruciaux aux jeunes en difficulté.

L’APTS demande plus particulièrement à la direction du CISSS d’étendre à l’ensemble de ces établissements les aménagements d’horaires atypiques testés dans le cadre d’un projet pilote sur le campus de Valleyfield, de janvier à décembre 2021. Selon l’APTS, l’initiative a eu des retombées très positives sur la rétention du personnel et sur la qualité des interventions auprès des jeunes, et ce, autant du point de vue des intervenant·e·s que de celui des gestionnaires.

« La pénurie de main-d’œuvre et la surcharge de travail qui perdurent nécessitent de faire preuve de créativité. La souplesse dans l’aménagement des horaires plaît à nos membres et les incite à rester en protection de la jeunesse. Alors qu’on appréhende des centaines de quarts de travail non comblés pour la période estivale, le fait d’étendre cette initiative à l’ensemble des 500 éducateur·trice·s de la Montérégie contribuerait à résoudre une partie du problème et démontrerait l’ouverture de la direction du CISSS à des solutions par et pour le personnel de la protection de la jeunesse dans la région », fait valoir Joëlle Lavoie-Vigeant, représentante nationale de l’APTS en Montérégie-Est.

Soulignons que le 3 mai dernier, 150 éducateur·trice·s ont signé une lettre adressée au PDG du CISSS, M. Bruno Petrucci, afin de revendiquer la mise en place de ces aménagements d’horaires qui favorisent l’expérience des jeunes recevant des services, l’intervention directe, la stabilité du personnel et la rétention de l’expertise développée par les intervenant·e·s.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h32

Début des travaux de la maison des aînés et alternative de Carignan

Le ministre de l’Éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, souligne, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le début des travaux de construction de la maison des aînés et alternative de Carignan. Ce projet offrira à la population de la région 96 places en chambre individuelle avec toilette ...

23 juin 2022

Mondou double son objectif en amassant la somme de 375 000$

Mondou est extrêmement fière d’avoir plus que doublé son objectif en amassant 375 000 $ au cours des dernières semaines, dans le cadre de la 5e édition de sa campagne Mondou Mondon au profit des refuges. Cette grande campagne de financement annuelle se déroulait du 28 avril au 12 juin 2022 dans les 77 magasins Mondou du Québec et en ligne au ...

23 juin 2022

Intoxication au GHB : l’Ordre des chimistes du Québec appelle à la vigilance concernant les tests rapides autoadministrés

L’Ordre des chimistes du Québec (OCQ) est préoccupé par la récente vague de dénonciations de cas d’intoxication au GHB durant les derniers mois. Bien que l’OCQ encourage les mesures efficaces afin de prévenir de telles situations dramatiques, les citoyens doivent demeurer vigilants même s’ils autoadministrent des tests rapides pour détecter le GHB ...