Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Comment se sentir mieux après un accouchement ?

durée 15h42
1 mai 2022

 

Il n’est pas toujours évident de récupérer après un accouchement. En effet, entre les tâches ménagères et le bébé qui ne fait pas encore ses nuits, la nouvelle maman peut vite se sentir dépassée par les événements. Comment doit-on s’y prendre pour mieux vivre cette période post-partum ? Mettez en pratique ces 4 conseils ! 

Prendre soin de son corps 

La grossesse et l’accouchement peuvent causer pas mal de dégâts sur le corps. Heureusement, il existe de multiples solutions pour vous permettre de retrouver la forme. Vous pouvez opter pour la chirurgie esthétique afin de modifier les parties de votre corps qui ne vous plaisent pas. Si vous souhaitez changer l’apparence de vos seins par exemple, vous pouvez avoir recours aux opérations mammaires. Et si c’est au niveau de votre vulve que se situe le problème, optez pour la labioplastie. Par ailleurs, si votre objectif est de perdre du poids, il existe des solutions plus naturelles telles que le rééquilibrage alimentaire et le sport. 

Dormir 

Pour récupérer assez rapidement, vous devez faire attention à la qualité de votre sommeil. Mais avec les réveils fréquents du petit, il n’est pas toujours évident de dormir 8 heures d'affilée. Pour rattraper, nous vous conseillons de caler votre sommeil à celui de bébé. Dès qu’il dort, laissez tomber les tâches ménagères et dormez également. Après une petite sieste, vous vous sentirez beaucoup mieux, car il a été prouvé que 20 minutes de sommeil contribuent à améliorer la performance de 20%. 

Demander de l’aide 

Après l’accouchement, vous allez devoir vous adapter à un nouveau rythme. Pour éviter de sombrer dans la fatigue totale, n'hésitez pas à demander de l’aide auprès de votre entourage. Votre conjoint est la première personne sur qui vous pouvez compter. Il devrait vous épauler dans l’entretien de la maison, mais également dans les soins de bébé. Quant à vos proches (famille et amis), ils seront certainement ravis de vous donner un coup de main de temps en temps. 

S’exprimer 

De nombreuses questions vous taraudent concernant les changements physiques que vous avez subis suite à l'accouchement ? Vous avez de nombreuses interrogations en ce qui concerne les soins de bébé ? Quelles que soient vos angoisses, n'hésitez pas à vous exprimer. Parlez-en à votre conjoint par exemple. Il saura certainement vous rassurer. Vous pouvez aussi partager vos inquiétudes avec vos proches comme votre mère. Grâce à son expérience, elle pourra vous conseiller. Enfin, vous pouvez demander de l’aide auprès des professionnels de la santé comme le médecin, la sage-femme, la puéricultrice ou l’infirmière. 

 

Après la naissance de votre petit, votre vie va complètement changer. Si vous voulez vous en sortir, vous devez faire preuve de patience. Et surtout, n'hésitez pas à demander le soutien de vos proches. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 décembre 2022

Christian Dubé lance un appel aux infirmières pour venir en aide

La situation dans le système de santé au Québec «va continuer d’être difficile» au cours des prochaines semaines, a prévenu jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé.  Il lance un appel aux infirmières afin qu’elles viennent prêter main−forte au service Info−Santé. Très populaire, la ligne 8−1−1 a reçu pas moins de 10 000 appels dans la ...

1 décembre 2022

Prestation dentaire canadienne: les demandes reçues dès aujourd'hui

Les parents peuvent déposer dès aujourd'hui une demande de Prestation dentaire canadienne afin d'offrir des soins de dentiste à leurs enfants. Cette mesure vise à alléger en partie l'augmentation du coût de la vie pour les Canadiens à revenu modeste. Ce programme est offert aux enfants de moins de 12 ans dont le foyer a gagné moins de 90 000 $ en ...

30 novembre 2022

Près de 5000 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada

Le rapport Espèces sauvages 2020 publié mardi par le gouvernement fédéral indique que 4883 espèces présentent un certain niveau de risque de disparition au Canada. La première étape afin de prévenir la disparition d’espèces est d’identifier celles qui existent, où elles se retrouvent et quel est leur statut. C'est ce que fait le Canada depuis ...