Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

8 unités de vie de 12 places chacune

Début des travaux de la maison des aînés et alternative de Carignan

durée 18h32
24 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Le ministre de l’Éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, souligne, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le début des travaux de construction de la maison des aînés et alternative de Carignan. Ce projet offrira à la population de la région 96 places en chambre individuelle avec toilette et douche adaptées, dans un milieu de vie à dimension humaine.

Cette maison des aînés et alternative, située au 2100, rue Marie-Anne Ouest, sera constituée de 8 unités de vie de 12 places chacune. De ces places, 72 seront réservées aux aînés et 24 autres aux adultes ayant des besoins spécifiques. Les travaux devraient être terminés à l’automne 2023.

Un tel milieu de vie a été conçu pour rappeler davantage ce qu’est un domicile, notamment grâce à un environnement plus convivial, des espaces intérieurs et extérieurs mieux adaptés aux besoins évolutifs des résidents et de leurs proches, en plus d’être ouvert sur la communauté. Soulignons également l’aspect sécuritaire des lieux, notamment sur le plan de l’application des mesures de prévention et de contrôle des infections en cas d’éclosion.

Citations :

« Ce grand projet vise à doter le Québec de maisons des aînés et alternatives qui rappellent le milieu familial. Tous les citoyens doivent avoir accès à des services de qualité, dans un environnement qui leur convient. Je suis persuadée que la construction de la maison des aînés et alternative de Carignan, qui créera des places pour les personnes aînées et les adultes avec des besoins spécifiques, va leur offrir des conditions de vie qui correspondent davantage à leurs aspirations. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« Cette maison des aînés et alternative contribuera au mieux-être physique et psychosocial des personnes aînées et des adultes ayant des besoins spécifiques et favorisera leur épanouissement. Je suis très heureux que Carignan accueille ce projet. L’annonce d’aujourd’hui démontre que notre gouvernement fait des choix cohérents pour que tous aient accès à des milieux de vie de qualité. Nous pouvons nous en réjouir pour l’ensemble de la communauté. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et député de Chambly

Faits saillants :

  • Il est à noter que le nombre de places prévues dans ce projet a été déterminé selon une démarche rigoureuse, par un croisement des plus récentes données de la liste d’attente en hébergement avec les projections du nombre de places supplémentaires qui seront requises dans les prochaines années en raison du vieillissement de la population.
  • Cette maison des aînés et alternative s’inscrit dans le cadre d’une démarche de transformation majeure des milieux d’hébergement et de soins de longue durée.
  • Dans l’objectif d’améliorer la qualité de vie de nos aînés et des adultes ayant des besoins spécifiques, le gouvernement du Québec procède à la construction de plus de 3 480 places en maisons des aînés et alternatives sur l’ensemble du territoire, autant en développement qu’en reconstruction, grâce à des investissements de 2,8 milliards $.
  • La Société québécoise des infrastructures agit à titre de gestionnaire du projet.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...