Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En raison d'une menace de grève illimitée des employés

Interruption temporaire du Lotto 6/49 après le tirage du 10 septembre

durée 14h00
8 septembre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les citoyens du Chambly qui ont pour habitude de jouer à la loterie 6/49 devront modifier cette habitude temporairement dès la semaine prochaine. En raison d'une grève des employés professionnels de Loto-Québec, la Société d'État doit suspendre les tirages du Lotto 6/49 après le tirage de demain, soit le 10 septembre. 

Le déploiement pancanadien d’une version améliorée du Lotto 6/49, dont le premier tirage est prévu le 14 septembre prochain, sera reporté à une date ultérieure pour la clientèle du Québec, avise également Loto-Québec par voie de communiqué. 

Ne pouvant garantir le succès du déploiement dans le contexte où une grève générale illimitée peut être déclenchée prochainement, la direction de Loto-Québec préfère le reporter.

L'organisme public indique qu'il est techniquement impossible de poursuivre le jeu (6/49) dans sa forme actuelle au-delà de ce vendredi puisque les autres provinces migreront vers la nouvelle version bonifiée.

Compte tenu de la situation, la validation des billets de Lotto 6/49 ne sera pas possible chez les détaillants ni sur l’application à partir du 11 septembre. Les détenteurs de billet sont invités à conserver leur billet jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.

Loto-Québec tient à rassurer sa clientèle: l’intégrité des tirages n’est pas compromise et tous les lots remportés seront honorés. Tous les autres produits de Loto-Québec demeurent disponibles chez les détaillants et en ligne.

Au sujet de la grève générale illimitée des employés membres du SPGQ

L’interruption des tirages du Lotto 6/49 est une répercussion des moyens de pression des employés représentés par le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

L’entente de principe conclue avec le SPGQ le 25 août dernier n’a malheureusement pas été entérinée par les membres. Toujours par voie de communiqué, la Société précise être désolée du fait que le syndicat prenne à répétition le chemin de la grève générale illimitée, tout comme il l’a fait il y a quelques semaines ainsi que lors de la négociation précédente. 

Les employés étant au cœur de ses activités, Loto-Québec mentionne être soucieuse de leur offrir les meilleures conditions de travail possibles et de conserver sa capacité à attirer de nouveaux talents tout en conciliant ses responsabilités en tant que société d’État.  

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

23 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre prof0essionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...