Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Canada

Rapport sur les arrêts cardiaques: une personne sur 10 y survit

durée 09h30
1 février 2024
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un nouveau rapport de l’organisme Cœur + AVC lance un cri d’alarme: le nombre d'arrêts cardiaques survenant au Canada est beaucoup plus élevé que ce que l'on avait estimé jusqu'à présent et près de la moitié d’entre eux terrassent des personnes âgées de moins de 65 ans.

Le rapport révèle qu'environ 60 000 arrêts cardiaques se produisent à l'extérieur de l'hôpital chaque année au Canada, soit un toutes les neuf minutes, et qu’une seule une personne sur 10 y survit. 

Un arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur cesse subitement de battre normalement et ne pompe plus le sang dans le reste du corps. Il s’agit d’une urgence médicale soudaine et souvent inattendue qui peut frapper n'importe qui, n'importe où.

Cœur + AVC signale qu’une intervention rapide sauve des vies, dont la pratique immédiate de la réanimation cardiorespiratoire (RCR) qui maintient la circulation du sang pour préserver la fonction du cerveau et d'autres organes vitaux. D’autre part, un défibrillateur externe automatisé (DEA) délivre une décharge au cœur pour l'aider à recommencer à battre. 

Le rapport constate que des améliorations mesurables ont été réalisées au cours des dernières décennies, dont l'amélioration de la RCR pratiquée par les premiers répondants et par le public, ainsi qu'un plus grand nombre de DEA accessibles dans certains lieux publics.

Il reste que le taux d'utilisation d'un DEA par un témoin n'est que de 13 % dans les lieux publics, selon Cœur + AVC, qui a constaté que leur accessibilité est variable; les défibrillateurs sont parfois hors de portée, mal entretenus ou n'ont pas été enregistrés dans la base de données des services médicaux d'urgence. 

De plus, on trouve peu de DEA dans les lieux privés, là où se produisent la plupart des arrêts cardiaques. 

Cœur + AVC émet quelques recommandations pour un meilleur traitement des arrêts cardiaques, notamment la transmission de compétences aux jeunes en assurant qu'un plus grand nombre de personnes peuvent reconnaître l'arrêt cardiaque, pratiquer la RCR et intervenir. 

L’installation de plus de défibrillateurs facilement accessibles dans les lieux publics et privés est aussi suggérée.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

28 février 2024

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...