Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant

Un nouvel outil en santé mentale est lancé pour la dépression post-partum

durée 12h00
17 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Un outil pour appuyer les nouveaux parents lorsqu'ils rencontrent des défis émotionnels durant la grossesse et après a été lancé lundi matin. Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, en a fait l'annonce au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Selon l'Observatoire pour l'éducation et la santé des enfants, les problèmes de tristesse, d’anxiété ou les symptômes dépressifs pendant la grossesse sont parmi les complications les plus fréquentes chez les futurs parents. On estime qu'entre 10 % et 25 % des parents en seraient touchés et ce taux a grimpé à 37 % depuis le début de la pandémie.

Le nouvel outil gratuit et disponible en ligne qui se nomme «Toi, Moi, Bébé» offre des stratégies, des capsules vidéo et des bandes dessinées pour que les parents prennent soin d'eux et pour «mieux prendre soin de leur bébé».

Cet outil cible précisément la période de la grossesse jusqu'au premier anniversaire de l'enfant. Il a été développé par des chercheurs et professionnels de la santé et des services sociaux.

Dans un communiqué du cabinet du ministre Carmant, on précise que l'outil peut notamment «servir de complément clinique aux autres services offerts dans le traitement de la dépression post-partum et dans la gestion du stress associé à la parentalité». On indique qu'environ 9000 à 13 000 femmes québécoises ont été touchées par la dépression post-partum en 2023. Parmi celles ayant reçu un diagnostic de dépression postnatale, 30 % à 60 % présenteraient des symptômes en période prénatale, mais très peu de femmes ont tendance à aller chercher de l’aide.

«Toi, Moi, Bébé» est un projet issu du Plan d'action interministériel en santé mentale 2022-2026 qui a notamment pour but d'intégrer des interventions numériques dans les services en santé mentale. Il fait également partie du Plan d'action en périnatalité et en petite enfance 2023-2028.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Katrine Desautels, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'Hôpital pour enfants appelle à la prudence concernant les trottinettes électriques

L'Hôpital de Montréal pour enfants (HME) appelle les parents à la prudence concernant l'usage de la trottinette électrique par leurs enfants. Au cours des trois derniers mois, le Centre de traumatologie de l'hôpital a soigné sept patients ayant subi des blessures liées à ce type de trottinettes. En 2022, 12 enfants avaient été soignés pour ce ...

Protégez-vous de la chaleur accablante à venir

Dans les jours à venir, les Québécois subiront de grandes chaleurs qui pourraient mettre en péril leur santé. C'est pourquoi que les différentes instances veulent sensibiliser la population sur les risques et les moyens à prendre pour s'assurer de passer à travers cette période. Voici les principales mesures de prévention à adopter lors de ...

15 juillet 2024

Consultation publique sur les les mobilités innovantes au Québec

La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, annonce la tenue d’une consultation pour élaborer la première stratégie de développement des mobilités innovantes (SDMI). Cette consultation servira, notamment, à saisir les enjeux liés à ces nouvelles mobilités et à dégager des pistes ...