Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grippe aviaire

Les éleveurs d’oiseaux invités à stopper la vente des oeufs

durée 07h00
1 mai 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

L’influenza aviaire est plus présente que jamais au Québec alors que tous les oiseaux sont à risque. Les producteurs sont fortement invités à cesser la vente des œufs afin de prévenir la propagation sans précédent. 

Des élevages complets aux quatre coins du Québec ont été déclarés positifs au virus. Des dizaines de milliers de canards, dindes, poules ont été emportés par cette grippe et des centaines de milliers d'œufs d’incubateurs ont été détruits. Actuellement, on parle d’une épidémie.

L’industrie avicole est effectivement durement touchée. La grippe aviaire peut se propager directement d’un oiseau à un autre par les sécrétions et les excréments. Les oiseaux qui ne présentent aucun signe de maladie peuvent tout de même transmettre le virus. Il peut aussi se propager indirectement par l’intermédiaire de nourriture, d’eau ou d’équipements contaminés.

L’Agence canadienne d'inspection des aliments recommande donc aux propriétaires d’oiseaux d’élevage d'arrêter de distribuer des œufs et d'autres produits pour oiseaux (comme de la viande ou des plumes) même à la famille, aux amis et aux voisins.

Cette recommandation s'adresse aux éleveurs se trouvant dans une zone de contrôle primaire. Vous vous demandez si vous vivez dans une telle zone? Visitez inspection.canada.ca/avian-influenza-response et utilisez l’outil cartographique.

Il est important de suivre cette recommandation, car si des œufs en provenance d’un producteur sont contaminés à l’influenza, les autorités risquent de devoir appliquer des mesures de contrôle supplémentaires affectant tous les producteurs de volailles dans un rayon d'au moins 10 km, et ce, pour les gros troupeaux commerciaux comme les petits éleveurs en milieu urbain ou en basse-cour.

D’ailleurs, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation suggère de surveiller les symptômes de grippe aviaire chez les oiseaux qui sont: un manque d’énergie et d’appétit, une diminution de la production d’œufs et la ponte de nombreux œufs à coquille molle ou sans coquille, une enflure de la tête, des paupières, de la crête, des caroncules et des jarrets, une toux, des éternuements, des signes nerveux, une diarrhée, un manque de coordination ou une mort subite.

Si l’accès à un vétérinaire s’avère impossible, il est possible de contacter la centrale de signalement du MAPAQ au 1-844-ANIMAUX. 

Néanmoins, la grippe aviaire, plus précisément l’influenza aviaire hautement pathogène et l’influenza aviaire faiblement pathogène de sous-types H5 et H7, est une maladie à déclaration obligatoire. Elle doit être rapportée au MAPAQ de même qu' à l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

L’industrie de la restauration, qui depuis quelques années vante les bienfaits de déguster du canard avec une bonne bouteille de vin, devra aussi s’adapter à la situation.

Avant cet épisode de l’influenza aviaire, les derniers cas de cette grippe meurtrière remontaient à 2016.

-30-

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 février 2024

Costco cherche toujours à réduire les prix, selon un de ses dirigeants

Un dirigeant de Costco a affirmé que le détaillant en alimentation a réduit les prix de centaines d'articles depuis le début de 2023. Le vice-président exécutif et directeur de l’exploitation de Costco Wholesale International et Canada, Pierre Riel, a fait ces commentaires devant un comité de la Chambre des communes étudiant les prix des ...

1 février 2024

Le ministre Boulet dépose sa réforme de l'industrie de la construction

Le ministre du Travail Jean Boulet a finalement déposé, jeudi, sa réforme de l'industrie de la construction qu'il devait déposer l'automne dernier. Comme prévu, sa réforme aborde les questions délicates de la mobilité interrégionale des travailleurs et du partage des tâches entre certains métiers. Elle vise aussi à favoriser l'accès à ...

22 janvier 2024

La Banque du Canada annoncera sa décision sur les taux d'intérêt mercredi

Alors que la Banque du Canada se prépare à annoncer sa prochaine décision sur les taux d'intérêt mercredi, les économistes seront à l'affût d'indices sur le moment où elle prévoit commencer à réduire les taux d'intérêt. Globalement, la journée de mercredi ne devrait pas apporter de grosses surprises. On s’attend généralement à ce que la banque ...