Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Perquisition en matière de stupéfiants

La Sûreté du Québec a mené une opération visant les Hells Angels

durée 10h00
31 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Plus de 140 policiers ont participé jeudi soir à une importante opération visant les Hells Angels, en Montérégie.

Selon la Sûreté du Québec, il s'agissait d'une perquisition en matière de stupéfiants. Les policiers sont arrivés sur les lieux jeudi soir et ont poursuivi leur travail au courant de la nuit de jeudi à vendredi.

Cette perquisition est survenue à la suite de deux autres opérations qui se sont déroulées le 1er mai à Chambly et Marieville, ainsi que le 22 mai à Belœil, McMasterville, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Basile-le-Grand.

Le corps policier provincial a précisé que l'opération a été menée par la division de la Montérégie de l’Escouade régionale mixte.

Le bilan de l'opération n'avait pas encore été rendu public tôt vendredi matin.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les vols de véhicules sont en baisse de 17 % au Canada, selon un nouveau rapport

Les vols de véhicules ont diminué de 17 % au cours des six premiers mois de 2024 par rapport à la même période l'an dernier, selon les données compilées par une organisation de lutte contre le crime financée par les compagnies d'assurance. Selon Équité Association, cette réduction peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont la meilleure ...

Les feux sont contenus ou maîtrisés dans la zone de protection intensive au Québec

Tous les feux de forêt qui sont toujours en activité dans la zone de protection intensive au Québec sont «contenus ou maîtrisés», ce qui fait dire à la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) que «les opérations de lutte progressent rondement». Mardi matin, la SOPFEU répertoriait huit incendies de forêt sur sa carte interactive. ...

Les policiers de la Sûreté du Québec approuvent l'entente de principe

Les quelque 5800 membres de l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) se sont prononcés majoritairement en faveur de l'entente de principe survenue avec leur employeur, la Sûreté du Québec. Près de neuf membres sur 10 se sont exprimés, et 70% d'entre eux ont appuyé les modalités du nouveau contrat de travail. «Nous ...