Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 juillet 2018 - 15:00

Casquette, tatouage et trousseau de clés à identifier

Le SPVM sollicite votre aide pour identifier un homme retrouvé sans vie en 2016

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 14 juin 2016, un homme a été trouvé sans vie dans un parc de Montréal. Plus de deux ans plus tard, les enquêteurs de la Section des enquêtes régionales – Est du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) cherchent à l’identifier.

Pour ce faire, ils sollicitent l’aide de la population pour résoudre ce dossier. L’homme, âgé d’environ 50 ans, a été localisé dans un parc de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

« À son décès, l'homme semblait être âgé de 50 ans, avait les cheveux gris, pesait 62 kg (140 lb) et mesurait 1,82 m (6'). Il avait un tatouage sur l'épaule droite », indique le SPVM par voie de communiqué.

Il portait une casquette noire avec le logo des « Blues de Saint-Louis », une chemise en velour côtelé brune, un pantalon noir et des souliers de course noirs de marque Reebok sans chaussettes.

Les enquêteurs ont également trouvé un briquet dans la chaussure droite du côté intérieur de la cheville de l'homme. Il avait aussi un trousseau de clés sur lui.

Quiconque possédant de l’information qui pourrait permettre d’identifier l'homme peut communiquer avec le 911, en se rendant à son poste de quartier ou communiquer avec Info-Crime Montréal au 514-393-1133 ou en ligne. L’information sera traitée de façon anonyme et confidentielle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.