Publicité

19 février 2021 - 07:00

Bilan des opérations

Plus de 1800 grammes de cocaïne saisis lors des sept perquisitions menées ce 17 février

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’Escouade régionale mixte (ERM) Montérégie de la Sûreté du Québec a émis son bilan à la suite de sept perquisitions tenues hier, le 17 février, dans sept résidences de Montréal, Longueuil et Carignan

Ces opérations ont nécessité l'assistance du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RSL). 

Les perquisitions ont permis de saisir: 

- Plus de 1800 grammes de cocaïne; 
- Plus de 400 comprimés de méthamphétamine; 
- Environ 40 grammes de haschich; 
- Quatre (4) armes à feu; 
- Plus de 40 000$ en argent canadien et américain; 

Cette opération policière a été mise sur pied à la suite d’informations obtenues concernant du trafic de cocaïne sur l’île de Montréal et sur la Rive-Sud. Elle a mobilisé environ 85 policiers, en plus du Groupe tactique d’intervention (GTI) de la Sûreté du Québec, du SPVM et du SPAL.

Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec. La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic ou à la production de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle au 1 800-659-4264.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.