Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 septembre 2018 - 09:00

Élections 2018

École secondaire de Chambly: Christian Picard rétablit les faits

Le candidat du Parti Québécois de la circonscription de Chambly, Christian Picard, tient à rétablir les faits en ce qui concerne le besoin d’implanter les 4e et 5e secondaire à Chambly. Contrairement à ce qu’affirme le candidat caquiste, le Parti Québécois s’est également engagé à agrandir l’école secondaire et ce, depuis plusieurs mois.

En fait, le 15 mai 2017, alors qu'il était de passage à Chambly, le chef du Parti Québécois, M. Jean-François Lisée, s'était engagé à réaliser l'agrandissement de l'école secondaire de Chambly: « Ça aurait dû être réglé depuis longtemps », avait dit M. Lisée. C’était bien avant la prise de position de la CAQ.

M. Lisée avait souligné que l’incapacité du ministère de l’Éducation de prendre en compte ce qui va arriver dans deux ou trois ans est très problématique puisqu’on n’agrandit pas les écoles à temps pour absorber les nouveaux enfants.  «De plus, j’étais le seul candidat de la circonscription de Chambly présent avec la Commission scolaire pour appuyer la nouvelle demande d’agrandissement», rappelle Christian Picard.

Le Parti Québécois se distingue en éducation

Trois propositions importantes distinguent le Parti Québécois de la CAQ.

« Tout d’abord, mon adversaire et la CAQ souhaitent scolariser les touts petits avec les maternelles 4 ans. Toutes les études scientifiques démontrent qu'il faut faire le contraire. Un enfant de cet âge doit apprendre par le jeu. C’est pourquoi nous faisons des propositions pour élargir l’offre des CPE et en réduire le coût pour les parents.  Nos écoles primaires débordent dans la plupart des régions du Québec, mais particulièrement ici. Où construira-t-il les 5 000 nouvelles classes nécessaires aux 90 000 enfants de cet âge au Québec ? Il est complètement irresponsable de vouloir ajouter des enfants dans les écoles qui débordent déjà », précise Christian Picard

Par ailleurs, le candidat du Parti Québécois s’interroge sur le travail du député sortant. « Je pense qu’il ne suit pas très bien ses dossiers! Comment se fait-il que sans moyen et sans employé, j'ai informé la population que nous avions des écoles vétustes dans la circonscription. Douze (12) sur seize (16) ont une note D ou E. C'est son rôle de s'assurer que les fonds soient présents pour rénover les écoles et après quatre (4) ans de mandat caquiste, nos écoles se sont détériorées énormément. »

Indices de vétusté – Écoles de la circonscription de Chambly

Écoles

2015

2016

2017

Secondaire de Chambly

B

C

D

De Salaberry

C

D

E

Jacques de Chambly

D

C

D

De Bourgogne

D

E

E

Sainte-Marie

B

D

D

Du Parchemin

A

A

C

De la Passerelle

B

C

D

 

Enfin, Christian Picard rappelle que le parti de son adversaire caquiste a annoncé qu'il souhaitait faire des coupures de 5000 personnes dans la fonction publique.

« Ça sera où ? En éducation, en santé, en environnement ? On n’en sait rien. Devrions- nous prendre ce risque en laissant à cette équipe un chèque en blanc ? Poser la question c'est y répondre. À la place, protégeons nos enfants. »

Le Parti Québécois adoptera une loi Bouclier afin qu'il n'y ait plus aucune coupure dans les écoles, CPE et autres ministères où nos enfants sont en cause, conclut le candidat du Parti Québécois, qui travaillera à amener à Chambly une antenne collégiale.

À une vision absente du député sortant, Christian Picard et le Parti Québécois proposent une vision d’avenir constructive pour le peuple du Québec. Sérieusement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.