Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 septembre 2018 - 09:00

Pour faciliter la vie des Québécois

Le PLQ vise la libéralisation de la commercialisation des boissons alcooliques au Québec

Suite à la publication du rapport analysant différents scénarios sur l’évolution du modèle d’affaires de la Société des alcools du Québec, le Parti libéral précise ses orientations concernant les évolutions qu’il souhaite mettre en œuvre concernant la commercialisation des boissons alcooliques au Québec afin d’améliorer l’offre en terme de qualité, de diversité et de prix pour tous les Québécois.
 
Dans un second mandat, un gouvernement libéral :

  • Introduira plus de concurrence en libéralisant davantage la commercialisation des boissons alcooliques au Québec.
  • Afin de donner plus de choix aux meilleurs prix aux consommateurs québécois, nous compléterons les analyses nécessaires et travaillerons en collaboration avec les différents acteurs de l’industrie afin de définir les modalités visant à 
  • Élargir la gamme de produits disponibles en épicerie, excluant les spiritueux, tout en s’assurant de préserver l’équité et une saine concurrence entre les différentes acteurs de l’industrie.
  • Faciliter le commerce et la distribution des produits artisanaux du Québec.
  • Assouplir les règles sur l’embouteillage de vin au Québec afin de permettre d’embouteiller et commercialiser une plus grande variété de produits.
  • Permettre l’ouverture de magasins spécialisés pour les produits alcooliques provenant de l’importation privée ou de produits artisanaux québécois.
  • Revoir les mécanismes de majoration afin qu’ils reflètent la réalité du marché suite à l’introduction des nouveaux modèles de commercialisation.
  • Maintenir une politique responsable dans l’encadrement du secteur des boissons alcooliques dans un souci de santé publique et de sécurité publique.

Les conclusions de l’étude, auxquelles nous souscrivons, appellent toutefois à la prudence et préconisent d’approfondir davantage les scénarios retenus afin de bien en définir les modalités de mise en œuvre ainsi que les impacts sur les consommateurs, l’industrie et la santé publique.
 
« Les intérêts des consommateurs québécois sont au cœur de notre démarche. C’est la raison pour laquelle une plus grande libéralisation du commerce des boissons alcooliques est souhaitable et nécessaire. Ainsi, nous confirmons aujourd’hui notre volonté d’aller de l’avant pour faire évoluer le modèle de commercialisation actuel. Toutefois, l’étude recommande d’approfondir les analyses afin de bien définir les modalités de mise en œuvre des évolutions proposées. Nous adoptons donc une approche à la fois ambitieuse et prudente, avec des projets qui devront être bien encadrés afin de pouvoir mesurer les impacts des transformations que nous proposons », précise le candidat du Parti libéral du Québec dans Robert-BaldwinCarlos Leitão. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.