Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 septembre 2018 - 06:00

Pour faciliter la vie des Québécois

Le PLQ s'engage à faciliter la vie des étudiants de la province

Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, veut favoriser la réussite éducative des Québécoises et des Québécois qui choisissent de poursuivre des études supérieures en les soutenant davantage dans leur parcours dès leur entrée au collégial ou à l’université.

Pour répondre aux enjeux de pénurie de main-d’œuvre, il souhaite également les encourager à choisir des métiers « non traditionnels ».
 
Pour ce faire, dans un second mandat, le gouvernement libéral travaillera sur quatre fronts :

  • Élaborer une stratégie nationale de prévention et de lutte aux problèmes de santé mentale et instaurer des équipes volantes d’experts en santé mentale dans les établissements d’enseignement supérieur du Québec;
  • Déployer le Programme pairs aidants dans tous les établissements collégiaux au Québec pour mieux accompagner les étudiantes et les étudiants qui peuvent éprouver des difficultés financières ou dans leurs apprentissages, et ce, dès leur entrée au cégep;
  • Lancer une consultation nationale sur la compensation financière des stages liés aux formations collégiales et universitaires;
  • Offrir des bourses à l’admission dans les programmes d’études menant à des métiers non traditionnels et mettre en place une campagne nationale de promotion de ces métiers.

Ces mesures totalisent des investissements de 61 M$ pour les 4 prochaines années.
 
« C’est l’éducation qui a hissé le Québec parmi les sociétés modernes; c’est encore l’éducation qui permettra au Québec de se démarquer dans cette ère de grands défis mondiaux, de révolution technologique et de développement durable. Nous sommes le seul parti à proposer une vision de l’éducation pour préparer les jeunes d’aujourd’hui pour le monde de demain », indique le premier ministre sortant, Philippe Couillard. 

Notre vision de l’éducation : agir tôt et agir tout au long du parcours
 
Agir tôt :

  • Les services éducatifs pour les enfants de 4 ans seront gratuits, qu’ils soient inscrits à la maternelle 4 ans ou en services de garde;
  • Les services de garde éducatifs à l’enfance feront partie du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour maximiser la coordination entre les deux réseaux;
  • Plus de ressources financières, humaines et matérielles seront attribuées aux services de garde éducatifs à l’enfance, dont le milieu déterminera l’usage, et le programme éducatif sera bonifié pour les enfants dans les services de garde;
  • En plus de l’enseignant, une deuxième personne encadrera les élèves des classes de préscolaire et première année;
  • Le cours d’anglais intensif sera implanté plus rapidement en 5e et 6eannée du primaire.

Créer des milieux stimulants pour apprendre :

  • Le grand chantier de rénovation des écoles, amorcé au printemps 2016, sera complété afin d’éliminer toutes les écoles vétustes du Québec d’ici 2030 ;
  • Tous les projets d’agrandissement ou de construction d’écoles se feront selon le modèle moderne et innovant des Lab-Écoles;
  • Nous favoriserons l’implantation de l’usage de la programmation informatique et du codage à des fins pédagogiques dans la majorité des écoles primaires et secondaires;
  • Les élèves des écoles publiques bénéficieront de matériel à la fine pointe de la technologie;
  • Toutes les écoles primaires du Québec disposeront, d’ici 4 ans, d’un gymnase par la poursuite du programme « Une école, un gymnase »;
  • Les élèves du primaire bougeront 60 minutes par jour et les examens en éducation physique au primaire seront abolis.

Mieux préparer et outiller, valoriser et mieux rémunérer les enseignants :

  • Améliorer les conditions de travail des enseignantes et des enseignants en début de carrière;
  • Réviser et rehausser la formation initiale des étudiantes et des étudiants au baccalauréat en enseignement;
  • Créer un examen national de maîtrise du français qui remplacera l’actuel examen du TECFÉE;
  • Offrir aux enseignants tout au long de leur carrière de la formation continue adaptée à leurs besoins et à ceux des élèves;
  • Créer un institut national d’excellence en éducation pour mieux développer, partager et diffuser les meilleures pratiques pédagogiques et les résultats issus de la recherche;
  • Mener une campagne nationale de valorisation des personnes œuvrant en éducation.

Faciliter l’accessibilité aux formations professionnelles et techniques :

  • Augmenter le nombre de projets pilotes et offrir gratuitement la formation professionnelle à temps partiel dans des secteurs priorisés par les milieux;
  • Abolir les frais de scolarité pour l’ensemble des étudiants inscrits dans une formation technique à temps partiel menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC);
  • Accorder 12 M$ sur 4 ans aux établissements d’enseignement pour attirer des jeunes et des adultes en formation professionnelle et en formation technique en région.

Favoriser les programmes en formation professionnelle et technique qui répondent aux besoins régionaux de main-d’oeuvre et assurer une participation active des entreprises dans la formation de la relève :

  • Abolir les frais de scolarité pour l’ensemble des étudiants inscrits dans une formation technique à temps partiel menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC);
  • Ouvrir davantage de petites cohortes en formation professionnelle;
  • Offrir 40 programmes supplémentaires sur le modèle de formation en entreprise sur 4 ans en formation professionnelle et augmenter l’offre de formation en entreprise et l’alternance travail-études en formation technique;
  • Adapter les programmes en formation professionnelle aux besoins des régions et aux défis de main-d’oeuvre du 21e siècle et les implanter plus rapidement.

De plus :

  • Les jeunes seront placés en situation d’apprentissage jusqu’à l’âge de 18 ans ou jusqu’à l’obtention d’un premier diplôme ou d’une première qualification;
  • Les transports en commun seront gratuits pour les étudiantes et les étudiants à temps plein.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.