Publicité
29 avril 2019 - 06:00 | Mis à jour : 30 avril 2019 - 16:01

Compétition de robotique à l’école secondaire de Chambly

Jean-François Roberge heureux de soutenir une activité qui vise à favoriser le développement de la compétence numérique.

Par Salle des nouvelles

Au lendemain du déploiement du Cadre de référence de la compétence numérique du gouvernement du Québec, le député de Chambly a rendu visite vendredi aux participants de la compétition de robotique à l’école secondaire de Chambly. Une activité qui rejoint directement les objectifs de cette nouvelle habileté, primordiale dans le contexte actuel, marqué par des innovations technologiques qui transforment le marché de l’emploi et influent sur les compétences recherchées par les employeurs.

Le Cadre de référence de la compétence numérique contient une seule et unique compétence à laquelle se rattachent douze dimensions phares, dont deux fondamentales: agir en citoyen éthique et développer et mobiliser ses habiletés technologiques pour apprendre. Les dix autres dimensions rejoignent des compétences recherchées dans les milieux professionnels modernes: savoir communiquer, collaborer, créer, résoudre des problèmes, chercher efficacement de l’information et produire du contenu à l’aide du numérique. Le nouveau cadre vise aussi à favoriser le développement professionnel autonome et l’inclusion, sous toutes ses formes.   

« Le Cadre de référence de la compétence numérique était très attendu dans le milieu de l'éducation, et ce, avec raison. Ce cadre permettra assurément une meilleure compréhension de la compétence numérique et favorisera son développement par tous les élèves, étudiants et étudiantes du Québec. Il contribuera notamment à la formation de citoyens avertis et responsables à l'ère du numérique. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.