Publicité

29 juin 2020 - 11:46

Dans un contexte de problèmes de liquidités pour les propriétaires de commerces

Le fédéral prolonge l'aide d'urgence pour le loyer commercial

Par Inès Lombardo, Journaliste

Alors que la reprise graduelle met en lumière de nouveaux défis, le gouvernement Trudeau a annoncé l'allongement d'un mois de l'aide aux loyers commerciaux. Les divers investissements annoncés ces derniers mois a permis au premier ministre de souligner qu'en cas de seconde vague cet automne, le Canada serait prêt.

L'aide canadienne d'urgence pour le loyer commercial permet aux propriétaires d'entreprises de payer moins cher, dans un contexte où ils font face à d'importants problèmes de liquidités.

Des points de presse quotidiens espacés

Les derniers modèles de projections de la santé public seront diffusés cet après-midi par la Dr Tam, mais le premier ministre a donné les conclusions principales.

Après un printemps difficile, les cas d'hospitalisation et de décès diminuent fortement et régulièrement, même s'il reste encore des zones chaudes. Une amélioration due aux efforts des Canadiens, qui ont « pris ça au sérieux ».

Dans les semaines à venir, les informations sur la progression du virus seront publiées, mais les points de presse de Justin Trudeau et de la Dr Tam s'espaceront.

« Je veux être très clair, malgré les progrès importants, nous ne sommes  pas sortis du bois, a commenté Justin Trudeau. Même si nous sommes sur la bonne voie, le combat n'est pas terminé. Nous devons continuer à suivre les directives de la santé publique ».

Le Canada, prêt à affronter une éventuelle seconde vague

Interrogé sur la possible deuxième vague de la pandémie, il a prévenu: que, malgré les nombreuses réflexions et critiques sur ce que le Canada aurait dû faire, « la réalité est la suivante: nous avons fait de notre mieux pour garder l'économie assez intacte pour pouvoir recommencer s'il le faut à l'automne, avec les mesures fiscales appropriées. Nous avons aussi le meilleur bilan du G7 dans la gestion de la crise.»

La prochaine étape: préparer le scénario le plus difficile, cette fameuse possibilité de seconde vague. Pour cela, le gouvernement prévoit de « travailler très fort » sur le dépistage et le traçage de contacts.

Le vaccin est encore une question lointaine: même lorsqu'il sera trouver, la difficulté sera de le distribuer. Quant aux masques, même si chacun prend la responsabilité d'en porter un, Justin Trudeau a souligné que c'était l'une des solutions « si l'on veut empêcher une deuxième vague ».

 

À lire au sujet du gouvernement fédéral:

CHSLD: 900 membres de la Croix-Rouge seront déployés courant juillet

Ottawa annonce de l'aide aux étudiants sans emploi

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.