X
Rechercher
Publicité

Lutte aux changements climatiques

Transition énergétique : éviter d'aller «trop vite, trop loin», selon Trudeau

durée 12h15
30 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’ambition doit être au rendez−vous pour réaliser la transition énergétique, mais il faut éviter d’aller «trop vite, trop loin» afin d’obtenir l’adhésion des citoyens, croit Justin Trudeau. 

Le premier ministre participait à une séance de questions−réponses sur le dernier budget fédéral devant des membres du Conseil du patronat du Québec (CPQ), vendredi, à Montréal. 

Selon M. Trudeau, il vaut mieux parler de changements «fermes et déterminés» plutôt que de changements radicaux lorsqu’il est question de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de la nature. 

Pour parvenir à une carboneutralité en 2050, «il faut surtout qu’on amène les citoyens avec nous», a−t−il affirmé. 

«Mais si on va trop loin, trop vite, et qu’on finit par perdre les familles qui ne voient pas comment elles vont payer leur loyer, l’épicerie ou s’occuper de leurs enfants, ils vont reculer dans le court terme. On a besoin que les gens réfléchissent dans le moyen et long terme dans leurs choix politique, économique, dans leurs investissements», a poursuivi M. Trudeau. 

La réduction des gaz à effet de serre doit se faire de façon à démontrer qu’il y a de la place pour tout le monde, de même que pour les familles défavorisées et les petites entreprises, a−t−il ajouté. 

«Si on ne trouve pas des façons de les aider, de les encourager et de leur permettre de faire ces investissements et transformations nécessaires pour l’environnement, on ne va pas y arriver, malgré tout le désir au monde de lutter contre les changements climatiques.

«Il faut être pratico−pratique, il faut être rationnel et raisonnable», a soutenu M. Trudeau qui répondait aux questions du président et chef de la direction du CPQ, Karl Blackburn, et de la présidente du conseil d’administration, Émilie Dussault.

Il a dit que son gouvernement tente «d’aller le plus rapidement possible» et d’agir sur le long terme.  

―――

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Frédéric Lacroix−Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Crise du logement : le RCLALQ critique le plan d'action de la ministre Laforest

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) estime que le plan d'action qui vient d'être annoncé par la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l'aide annoncée vise à permettre la ...

durée Hier 7h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...