Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Par la Fédération québécoise des municipalités

François Legault salué pour son engagement dans la couverture cellulaire

durée 15h00
28 mai 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) se dit heureuse de l’engagement annoncé jeudi dernier, par le premier ministre François Legault, visant à compléter le réseau cellulaire dans toutes les régions du Québec, lors de son prochain s’il est réélu le lundi 3 octobre prochain.
 
C'est dans le cadre de l’Assemblée des MRC de la Fédération que cette annonce a été faite. Rappelons que ce dossier, prioritaire pour la FQM et les régions, constituait la principale demande de la FQM soumise au ministre des Finances du Québec, Éric Girard, lors d’une rencontre de consultation prébudgétaire en février dernier. 
 
« La couverture cellulaire sur tout le territoire du Québec est un besoin essentiel, tant en matière de vie sociale, d’économie que de sécurité pour les citoyennes et citoyens. À titre de porte-parole des régions, la FQM a fait de ce dossier une demande prioritaire pour le prochain gouvernement. Nous sommes heureux de voir que, déjà, un premier engagement est pris aujourd’hui », a mentionné Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Un sujet qui touche plusieurs municipalités de la région de Lanaudière. Rappelons que dans le dernier budget du Québec 2022-2023, présenté en mars dernier par le ministre des Finances, une section est dédiée à l'amélioration de la couverture mobile des zones habitées. 

Celle-ci est nécessaire selon le gouvernement actuel pour répondre à des enjeux de sécurité sur les routes du Québec et de connectivité sur le territoire et pour contribuer à mettre en place les conditions préalables à l'hyperconnectivité.

Pour ce faire, des investissements de 30 millions de dollars en 2022-2023 et de 20 millions de dollars en 2023-2024 sont prévus afin de réaliser une cartographie des besoins ainsi que les premiers travaux de couverture.

À propos de la FQM

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) fait entendre la voix des régions du Québec. Convaincue que la force du nombre peut faire la différence, la FQM réunit plus de 1 000 membres répartis sur l’ensemble du territoire québécois.

Elle leur accorde une priorité absolue et défend avec détermination leurs intérêts politiques et économiques. Elle favorise l’autonomie municipale, travaille activement à accroître la vitalité des régions et offre un large éventail de services aux municipalités et MRC.

Le dynamisme, la créativité, ainsi que l’esprit de concertation et d’innovation qui anime les élus municipaux inspirent ses réflexions et façonnent ses actions au quotidien.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration. «On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va ...

Deux juristes s'opposent sur la mention de la Charte de la langue française dans C-13

Deux éminents juristes ont présenté des opinions divergentes quant à la mention de la Charte de la langue française dans le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, lors d'une comparution lundi devant un comité sénatorial. Questionné par le sénateur montréalais Tony Loffreda qui se demandait s'il s'agit d'un «terrain ...

28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...