Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une somme de 121 M$

Ottawa investit dans les refuges pour femmes fuyant la violence

durée 18h00
30 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral a annoncé un financement pour construire et rénover des centaines de places pour les femmes et les enfants fuyant la violence.

Le ministre du Logement, Ahmed Hussen, a indiqué vendredi que plus de 121 millions $ seraient investis par Ottawa pour construire et rénover un total de 430 places dans des refuges et des logements de transition.

«Le gouvernement fédéral fait sa part. Y a−t−il encore du travail à faire? Absolument. Et nous nous engageons à le faire», a déclaré M. Hussen en entrevue.

Les projets seront situés partout au Canada, y compris au Nunavut, en Saskatchewan et au Québec.

L’argent provient d’une initiative dans le cadre du fonds national de co−investissement pour le logement, déjà annoncé dans le budget de 2021.

Lise Martin, directrice générale d’Hébergement Femmes Canada, affirme que même s’il s’agit d’un bon début, ce financement est «malheureusement une goutte d’eau dans l’océan» pour répondre au besoin énorme des femmes qui cherchent un refuge sûr.

Des intervenantes ont tiré la sonnette d’alarme sur l’augmentation de la violence domestique depuis le début de la pandémie de COVID−19, aggravant la pénurie déjà criante de places d’hébergement pour les femmes et les enfants à la recherche d’endroits sûrs où séjourner.

Mme Martin est déçue que le gouvernement n’ait pas renouvelé ce financement dans le budget 2022. Elle aurait souhaité que cette initiative soit renouvelée jusqu’à la fin de la Stratégie nationale sur le logement, qui doit prendre fin en 2027−2028.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement fédéral avait l’intention de renouveler le fonds, la porte−parole du ministre Hussen, Arevig Afarian, n’a pas répondu directement, mais elle a cité d’autres programmes de la Stratégie nationale du logement qui profiteraient aux femmes.

L’Initiative pour la création rapide de logements, un programme lancé en 2020, créera 10 000 nouveaux logements à travers le pays, dont un tiers soutiendra les femmes ou les mères et leurs enfants, a soutenu Mme Afarian.

Le gouvernement a engagé de nouveaux fonds dans le budget de cette année pour créer au moins 6000 nouveaux logements abordables, avec au moins un quart du financement destiné à des projets axés sur les femmes, a−t−elle ajouté.

Le financement annoncé vendredi ira directement aux organisations à but non lucratif qui gèrent les refuges, a précisé le ministre Hussen. Ottawa a aussi la possibilité de s’associer aux provinces et aux territoires ainsi qu’aux organisations directement impliquées dans le travail, a−t−il déclaré. «Dans certains cas, ils savent quels sont les besoins, et l’argent circule plus rapidement.»

Les gouvernements provinciaux pourraient également ne pas intervenir lorsqu’on leur offre un financement fédéral. En 2020, en Saskatchewan, la ministre de la Condition féminine de l’époque, Tina Beaudry−Mellor, avait admis qu’elle n’était pas au courant que la province laissait de l’argent sur la table et ne profitait pas de certains programmes fédéraux qui auraient permis de créer des fonds pour les refuges.

−−−
Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Erika Ibrahim, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration. «On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va ...

Deux juristes s'opposent sur la mention de la Charte de la langue française dans C-13

Deux éminents juristes ont présenté des opinions divergentes quant à la mention de la Charte de la langue française dans le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, lors d'une comparution lundi devant un comité sénatorial. Questionné par le sénateur montréalais Tony Loffreda qui se demandait s'il s'agit d'un «terrain ...

28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...