Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une victoire pour le français

Le MNQ salue l’entrée en vigueur de la loi 96

durée 10h00
3 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Catherine Deveault

Le MNQ salue l’entrée en vigueur de la loi 96 aujourd’hui, la plus  grande réforme linguistique depuis l’adoption de la Charte de la langue française en 1977. Cette  loi tant attendue est pour nous un gage de succès pour la survie de notre nation, mais aussi un  espoir pour la vitalité de la langue française en Amérique, l’ADN de l’identité québécoise.  

C’est un travail colossal qui a été réalisé et le MNQ tient à souligner le déploiement de cette  nouvelle loi. La mission du MNQ est de défendre et promouvoir l’identité québécoise, sa langue,  son histoire, sa culture et son patrimoine. L’adoption de la loi 96 est un réel coup de pouce à la  réalisation de notre mission, et nous continuerons à travailler avec la collectivité afin de construire  un Québec fier, démocratique et français. 

Ainsi, nous avons devant nous une loi juridiquement solide face aux tribunaux, mais elle doit aussi  raviver le statut du français au Québec et avoir des effets sur les secteurs névralgiques qui ont le  plus besoin d’interventions, sinon, l’ensemble de l’œuvre risque de rater sa cible. Le MNQ et ses  Sociétés membres croient que les mesures adoptées sur le plafonnement des inscriptions aux  cégeps anglais sont bien intentionnées, or, de nombreuses études l’ont démontré : les études  collégiales exercent une influence beaucoup plus puissante que l’éducation primaire et  secondaire sur l’intégration à un pôle linguistique où à un autre. « Ce n’est pas tant au niveau du  nombre d’inscriptions, mais bien au niveau des critères d’admissibilité que le législateur aurait le  plus avantage à agir. Nous continuerons ainsi à militer en faveur de l’application de la loi 96 au  Cégep. » a mentionné Thérèse David, présidente du MNQ. 

Fondé en 1947, le MNQ est la fédération de dix-neuf Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...

6 mai 2024

Projet de loi 51: les opérateurs de machinerie lourde sonnent l'alarme

Le gouvernement Legault s'apprête à permettre à des charpentiers-menuisiers d'opérer de la machinerie lourde, sans qu'ils n'aient la formation nécessaire. C'est ce que soutient l'Union des opérateurs de machinerie lourde, local 791, qui dénonce le principe de «polyvalence» inscrit dans le projet de loi 51. En point de presse à Québec lundi, ...