Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une moyenne entre 2 % et 3 %

Québec va limiter la hausse de la taxe scolaire en 2022

durée 18h00
16 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La hausse anticipée de la taxe scolaire ne dépassera pas 3 %, en moyenne, cette année, entraînant un impact somme toute assez marginal dans le portefeuille des contribuables.

Pour aider les contribuables à composer avec une inflation importante, le gouvernement Legault a choisi de fixer un plafond à la hausse «trop élevée» du compte de taxes scolaires attendue cette année. Elle devra donc se situer en moyenne entre 2 % et 3 %, pas davantage, en 2022.

«Si nous n’étions pas intervenus, la hausse du compte de taxe scolaire aurait été en moyenne de l’ordre de 17 %», a commenté le ministre des Finances, Eric Girard, en mêlée de presse.

Par exemple, pour une maison évaluée à 350 000 $, la hausse de la taxe scolaire se limitera donc cette année à 10 $, plutôt qu’atteindre 60 $. Pour une maison évaluée à 500 000 $, la hausse sera de 11 $, au lieu de 80 $.

Ce bond marqué de la taxe scolaire aurait été dû à une augmentation des effectifs et de la rémunération des employés des centres de services scolaires, a−t−il expliqué, en disant vouloir limiter la hausse soutenue du coût de la vie qui frappe les contribuables depuis des mois.

Le manque à gagner, de l’ordre de 173 millions $, sera compensé par une aide financière de Québec au réseau des centres de services scolaires.

Les comptes de taxes scolaires seront normalement expédiés aux gens en juillet.

Le taux retenu cette année passera donc de 0,1054 $ à 0,1024 $ par chaque tranche de 100 $ d’évaluation.

Jocelyne Richer, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration. «On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va ...

Deux juristes s'opposent sur la mention de la Charte de la langue française dans C-13

Deux éminents juristes ont présenté des opinions divergentes quant à la mention de la Charte de la langue française dans le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, lors d'une comparution lundi devant un comité sénatorial. Questionné par le sénateur montréalais Tony Loffreda qui se demandait s'il s'agit d'un «terrain ...

28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...