Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une analyse d’impact de la Norme sur les combustibles propres

Réduction des GES: jusqu'à 13 cents de plus le litre d'essence pour les Canadiens

durée 18h30
5 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Une nouvelle réglementation fédérale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’essence et du diesel coûtera aux Canadiens jusqu’à 13 cents de plus le litre à la pompe d’ici 2030.

Une analyse d’impact de la Norme sur les combustibles propres publiée mercredi prévoit une réduction d’environ 18 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030, soit de 5 à 6 % de ce que le Canada doit éliminer pour atteindre ses objectifs actuels pour cette année.

Il en coûtera entre 22,6 et 46,6 milliards de dollars aux raffineries et aux autres fournisseurs de carburant pour se conformer, soit une moyenne d’environ 151 $ par tonne d’émissions réduites.

Cela aura pour effet de réduire de 9 milliards de dollars le PIB du Canada et de faire grimper le prix de l’essence à la pompe de 6 à 13 cents le litre en 2030, lorsque la réglementation sera pleinement en vigueur.

La facture pour faire le plein d'essence pourrait coûter entre 76 $ et 174 $ par véhicule, ou jusqu’à 301 $ par ménage.

L’analyse indique qu’il y aura une incidence disproportionnée sur les coûts pour les familles à faible revenu, les mères célibataires et les personnes âgées, qui sont plus vulnérables aux fluctuations des prix de l’énergie et qui sont les moins susceptibles de pouvoir se permettre des solutions de rechange comme les véhicules électriques.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

durée Hier 12h00

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...

17 juin 2024

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Le gouvernement fédéral ne veut pas préciser si les entreprises d’intelligence artificielle devraient payer les médias d'information canadiens pour le contenu que leurs robots utilisent ouvertement. Le gouvernement libéral a fait adopter il y a un an la Loi sur les nouvelles en ligne, qui oblige les «géants du web» à négocier des accords avec les ...