Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une analyse d’impact de la Norme sur les combustibles propres

Réduction des GES: jusqu'à 13 cents de plus le litre d'essence pour les Canadiens

durée 18h30
5 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Une nouvelle réglementation fédérale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’essence et du diesel coûtera aux Canadiens jusqu’à 13 cents de plus le litre à la pompe d’ici 2030.

Une analyse d’impact de la Norme sur les combustibles propres publiée mercredi prévoit une réduction d’environ 18 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030, soit de 5 à 6 % de ce que le Canada doit éliminer pour atteindre ses objectifs actuels pour cette année.

Il en coûtera entre 22,6 et 46,6 milliards de dollars aux raffineries et aux autres fournisseurs de carburant pour se conformer, soit une moyenne d’environ 151 $ par tonne d’émissions réduites.

Cela aura pour effet de réduire de 9 milliards de dollars le PIB du Canada et de faire grimper le prix de l’essence à la pompe de 6 à 13 cents le litre en 2030, lorsque la réglementation sera pleinement en vigueur.

La facture pour faire le plein d'essence pourrait coûter entre 76 $ et 174 $ par véhicule, ou jusqu’à 301 $ par ménage.

L’analyse indique qu’il y aura une incidence disproportionnée sur les coûts pour les familles à faible revenu, les mères célibataires et les personnes âgées, qui sont plus vulnérables aux fluctuations des prix de l’énergie et qui sont les moins susceptibles de pouvoir se permettre des solutions de rechange comme les véhicules électriques.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...