Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Exercice financier 2021

La Ville de Chambly enregistre un surplus de 1,5 M$

durée 07h04
13 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Catherine Deveault

La Ville de Chambly termine l’exercice financier 2021 avec un excédent des revenus sur les dépenses de fonctionnement de 1 507 784 $, lié principalement à un marché de revente d’immeubles des plus actifs. Aussi, la firme Raymond Chabot Grant Thornton, responsable des travaux d’audit, a émis une opinion sans réserve.

Tel que l’exige la Loi sur les cités et ville, en vertu de l’article 105.2.2; le maire suppléant, monsieur Carl Talbot, a fait rapport aux citoyens des faits saillants du rapport financier, du rapport du vérificateur général et du rapport du vérificateur externe, lors de l’assemblée du conseil municipal du 5 juillet 2022.

Revenus de fonctionnement

Les revenus de fonctionnement de la municipalité ont dépassé les prévisions de 1,1 M$, pour diverses raisons. D’abord, comme c’était le cas l’année précédente, le marché de la revente des immeubles a généré des droits de mutations immobilières supplémentaires de 1 573 000 $. Les activités de la cour municipale ont généré des revenus de 100 000 $ supérieurs aux prévisions; la compensation gouvernementale liée à la revalorisation des matières recyclables a dépassé de 175 000 $ le montant projeté. Cependant, les revenus liés aux activités de loisirs et culture ont été moindres que prévu, et ce, en raison d’activités compromises par la pandémie COVID-19. Néanmoins, la perte de revenus, estimée à 750 000 $, a pu être compensée par une aide financière spéciale provenant du gouvernement du Québec.

Dépenses de fonctionnement

Les dépenses de fonctionnement ont été de 400 000 $ moins élevées par rapport au budget, principalement en raison de la non-réalisation de certains projets spéciaux prévus au budget de fonctionnement. Par ailleurs, des économies importantes ont été réalisées grâce aux gestes positifs posés par les citoyens en matière de collectes sélectives, permettant de détourner un volume significatif de déchets qui auraient été voués à l’enfouissement. D’autre part, le service de la dette est moindre à la suite du refinancement de certains emprunts effectués à des taux d’intérêts légèrement plus bas que prévus.

Investissements

Au chapitre des investissements, la municipalité a opté pour l’accélération d’investissements rattachés aux services aux citoyens, totalisant plus de 11 M$, dans les projets tels que : la réfection des infrastructures de rues, d’aqueduc et d’égout (7,3 M$); la rénovation et l’entretien de bâtiments municipaux (1,5 M$); le remplacement de véhicules, l’acquisition de machinerie, d’outillage et d’équipements (1,5 M$); les parcs, les terrains de jeux et les espaces verts (0,5 M$). Il importe de spécifier que le financement de ces investissements provient de subventions gouvernementales (33 %), de surplus et de fonds réservés (37 %), et d’emprunts à long terme (30 %).

Aide financière spéciale COVID-19

Ayant bénéficié d’une aide financière spéciale COVID-19 pour l’année 2021, nombre de dépenses ont pu être affectées à cette enveloppe budgétaire, notamment : l’animation et l’achat de mobilier urbain pour le secteur centre-ville (200 000 $); la bonification de la programmation d’activités culturelles et communautaires (250 000 $); la perte nette de revenus provenant des camps de jour et autres activités sportives et culturelles (200 000 $); l’achat et la location de matériel informatique pour le télétravail (40 000 $); le programme d’aide aux entreprises pour la relance économique (35 000 $); le soutien au Centre aquatique de Chambly (30 000 $); l’aide offerte aux organismes : Maison Simone-Monet-Chartrand (99 775 $), Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (8 000 $), et l’embauche d’une conseillère en développement économique (105 000 $).

« Il importe de réitérer que les entreprises peuvent encore souscrire à une aide financière, dans le cadre du Programme d’aide aux entreprises pour la relance économique. Cette subvention contribue à soutenir les entrepreneurs qui ont été affectés par la pandémie », précise Carl Talbot, conseiller municipal et maire suppléant. Celui-ci souligne également que « le Service des finances de la Ville de Chambly déploie sans cesse les efforts nécessaires afin de gérer sainement et scrupuleusement les fonds publics, permettant d’optimiser les processus et d’offrir les meilleurs services possibles aux citoyens. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration. «On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va ...

Deux juristes s'opposent sur la mention de la Charte de la langue française dans C-13

Deux éminents juristes ont présenté des opinions divergentes quant à la mention de la Charte de la langue française dans le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, lors d'une comparution lundi devant un comité sénatorial. Questionné par le sénateur montréalais Tony Loffreda qui se demandait s'il s'agit d'un «terrain ...

28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...