Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Cette enveloppe se déclinera par tranches de 30,1 millions $ par année

Québec bonifie son soutien financier aux événements et festivals

durée 13h00
25 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La table est mise pour un retour massif des touristes au Québec au cours de l'été. Comme la belle saison est ponctuée d'événements festifs et culturels, le gouvernement s'assurera de leur pérennité grâce à une aide financière bonifiée, annoncée mardi.

La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière, Caroline Proulx, a confirmé l'octroi de 90,3 millions $ pour soutenir financièrement les événements et les festivals de la province qui auront lieu à compter de cet automne, et ce, jusqu'au printemps 2026. Les sommes seront consenties dans le cadre du programme Aide financière aux festivals et événements touristiques.

Cette enveloppe se déclinera par tranches de 30,1 millions $ par année, une hausse de 38 % par rapport à l'aide accordée en 2018 et qui «permettra de compenser la hausse des coûts que vivent les promoteurs», a confirmé l'élue en entrevue avec La Presse Canadienne.

Cela représente, à terme, un investissement de 25 millions $ supplémentaires prévu au plus récent budget. 

«Tout n'est pas gagné encore, c'est la raison pour laquelle on injecte de l'argent dans nos événements. Les pronostics sont très bons pour l'industrie [touristique], on se trouve encore dans une période de relance, et de pouvoir assurer cette prévisibilité-là aux organisateurs, ça leur donne un peu d'air de savoir qu'ils vont avoir du financement pour les trois prochaines années», a indiqué la ministre Proulx.

«C'est une industrie qui est extrêmement importante, a-t-elle ajouté. Le gouvernement avait consenti à maintenir ses subventions aux événements pour que ce tissu important de notre industrie ne soit pas déstructuré.»

Plus de 228 M$ ont été investis dans le programme Aide financière aux festivals et événements touristiques en cinq ans, selon des chiffres du ministère. Près de 250 événements en ont profité et ont généré plus de 18 millions de jours de participation.

Les projections pour l'année 2023 sont actuellement fort positives. La réouverture des frontières et le retour des bateaux de croisière et des vols internationaux, entre autres, ont recommencé à faire mousser le tourisme dans la province.

«Selon les projections de Tourisme Montréal, on prévoit environ 9,5 millions de visiteurs cette année; on flirte avec les derniers records, qui datent de 2019», a ajouté Mme Proulx.

L'appel de projets pour obtenir un soutien financier sera lancé ce mercredi.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

durée Hier 12h00

Le ministre Champagne croit qu'il faut se pencher sur la sécurité des élus fédéraux

François-Philippe Champagne croit que le temps est venu de se pencher sur la sécurité des membres du gouvernement fédéral, les ministres fédéraux n’ayant pas de gardes de sécurité qui les accompagnent dans leurs déplacements. Interrogé sur cette question dans la foulée de l’attentat contre l'ex-président américain Donald Trump, samedi, le ...

15 juillet 2024

Dominic LeBlanc s'est entretenu avec la GRC et le SCRS après l'attaque contre Trump

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, s'est entretenu avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) après la tentative d'assassinat de l'ancien président américain Donald Trump. «Ils ont passé en revue l'ensemble des menaces. Ils m'ont parlé de la vigilance accrue ...