Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parti québécois

Le PQ propose d'abolir les taux d'intérêts sur les prêts étudiants

durée 09h00
13 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Devant la hausse des taux d'intérêt, le Parti québécois (PQ) propose d'abolir définitivement les intérêts sur les prêts étudiants.

Le PQ souligne mardi qu'après deux ans de gel en raison de la pandémie, les taux d'intérêts sur les prêts ont bondi à 7,2 % en mars, et la semaine dernière à 7,45 %. 

D'après les calculs du parti, pour un prêt de 30 000 $ sur dix ans, un étudiant se retrouverait à payer 467 $ de plus que la semaine dernière.

Selon le parti, 380 000 Québécois traînent une dette étudiante.

Les péquistes suggèrent donc au gouvernement de «poser un geste fort et définitif» pour assurer un accès universel aux études supérieures, en éliminant de façon permanente ces intérêts.

La semaine dernière, la Banque du Canada a une fois de plus haussé son taux directeur, qui est à son niveau le plus élevé depuis 2001.

«Pris entre la difficulté d'accéder à la propriété et l'inflation galopante dans tous les secteurs, les jeunes sont très préoccupés par l'augmentation soudaine du taux d'intérêt des prêts et bourses qui nuit à la réalisation de leurs projets d'avenir», a soutenu le chef péquiste Paul St-Pierre-Plamondon dans un communiqué.

«Ce n'est pas normal qu'un étudiant québécois doive payer des milliers de dollars alors que les Canadiens, eux, n'ont pas d'intérêts à payer.»

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

durée Hier 12h00

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...

17 juin 2024

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Le gouvernement fédéral ne veut pas préciser si les entreprises d’intelligence artificielle devraient payer les médias d'information canadiens pour le contenu que leurs robots utilisent ouvertement. Le gouvernement libéral a fait adopter il y a un an la Loi sur les nouvelles en ligne, qui oblige les «géants du web» à négocier des accords avec les ...