Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fonction publique

Le poste de commissaire à l'éthique toujours vacant à Ottawa

durée 18h00
15 août 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le Canada n'a plus de gardien de l'éthique au niveau fédéral depuis maintenant six mois.

Mario Dion a pris sa retraite en février après avoir été le dernier commissaire permanent aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

Martine Richard, avocate pour l'organisation depuis 2013, a assumé le rôle par intérim en avril. Elle a toutefois démissionné quelques semaines plus tard en raison de la controverse suscitée par le fait qu'elle est la belle-sœur du ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc.

Les enquêtes qui seraient normalement menées par un commissaire sont en suspens jusqu'à ce qu'un remplaçant permanent soit trouvé.

Selon M. Dion, l'absence d'un commissaire signifie également que des personnes peuvent rester impunies, et que des infractions peuvent passer inaperçues, jusqu'à ce qu'une nouvelle personne soit nommée.

M. Dion, qui participe au processus d'embauche, estime qu'il n'est pas surprenant qu'aucun candidat n'ait encore été choisi, car le champ d'action est restreint et peu de gens seraient qualifiés pour le poste.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Ottawa réaffectera 10,5 milliards $ aux soins de santé et le logement

Le gouvernement fédéral réaffectera 10,5 milliards $ des budgets de 69 ministères, organismes et sociétés d'État afin d'augmenter les investissements dans les soins de santé et pour le logement, a présenté la présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand.  Les détails figurent dans le budget principal des dépenses du gouvernement, déposé jeudi ...

Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...