Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations 2023

Grève de la FAE: «c'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler»

durée 18h00
12 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Après avoir parlé d'«avancées réalisées au cours des dernières heures» lundi soir, la FAE a calmé les ardeurs, mardi, justifiant sa déclaration par le fait que le gouvernement «semble enfin vouloir parler également des demandes syndicales, pas seulement des demandes patronales».

«Ce n'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler», a insisté le vice-président de la Fédération autonome de l'enseignement, Patrick Bydal, mardi, lors d'un point de presse au départ d'une manifestation de ses membres à Montréal.

Les 66 000 enseignants des niveaux primaire et secondaire membres de la FAE sont en grève illimitée depuis le 23 novembre.

Les parties sont donc encore loin d'une entente.

Le changement constaté, «c'est qu'enfin le gouvernement semble vouloir parler à la table de négociation non seulement de ses demandes, mais également des demandes des enseignants».

M. Bydal n'a pas voulu donner de détails sur le contenu de ces négociations sectorielles. «Il y a des discussions sur l'ensemble des priorités.»

Lundi matin, la FAE avait révélé avoir fait une concession, qu'elle qualifiait de très importante, quant à l'affectation du plus grand nombre possible d'enseignants aux classes au mois de juin plutôt qu'à la rentrée en août. Mais elle avait déploré que le gouvernement lui avait répondu qu'il lui fallait faire encore d'autres compromis.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

durée Hier 12h00

Le ministre Champagne croit qu'il faut se pencher sur la sécurité des élus fédéraux

François-Philippe Champagne croit que le temps est venu de se pencher sur la sécurité des membres du gouvernement fédéral, les ministres fédéraux n’ayant pas de gardes de sécurité qui les accompagnent dans leurs déplacements. Interrogé sur cette question dans la foulée de l’attentat contre l'ex-président américain Donald Trump, samedi, le ...

15 juillet 2024

Dominic LeBlanc s'est entretenu avec la GRC et le SCRS après l'attaque contre Trump

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, s'est entretenu avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) après la tentative d'assassinat de l'ancien président américain Donald Trump. «Ils ont passé en revue l'ensemble des menaces. Ils m'ont parlé de la vigilance accrue ...