Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

durée 18h00
8 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques.

En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, se sont arrêtés à Scott pour dévoiler le programme Accélérer la transition climatique locale (ATCL), mis en place afin de soutenir les efforts du milieu municipal dans l'atteinte de ses objectifs de lutte contre les changements climatiques.

Le programme, étalé sur cinq ans, comporte deux volets. Le premier permettra aux organismes municipaux d'élaborer des plans climat alors que le second vise à accélérer la réalisation de projets issus des plans climat, contribuant à renforcer la résilience de des communautés face aux nouvelles réalités environnementales.

La majorité de l'enveloppe totale, soit 337 M$, passera par les Affaires municipales, a indiqué la ministre Laforest. Ainsi, chacune des 101 MRC que compte le Québec recevra un million, plus une allocation de 4,82$ par tête d'habitant. Le reste (133 M$) transitera par le ministère de l'Environnement

« La participation du milieu municipal est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques du Québec. En lançant ce nouveau programme, nous souhaitons que le milieu municipal se mobilise rapidement, et qu'il utilise ces nouvelles ressources pour élaborer, planifier et mettre en œuvre des plans climat ambitieux, à la hauteur des défis que représentent les changements climatiques », a déclaré le ministre Charette,

Qui plus est, les organismes municipaux pourront compter sur le soutien actif de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) dans cette démarche, y compris pour l'élaboration de plans climat et la mise en œuvre des projets qui en découleront. Pour cette raison, les deux présidents des regroupements étaient sur place lors de l'annonce.

« Cinq cents millions, c'est pas rien! », s'est exprimé le président de l'UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse, qui se réjouit que les plans climat seront élaborés selon les spécificités environnementales régionales. « Les événements climatiques extrêmes nous rappellent l'importance et l'urgence d'adapter nos territoires et nos infrastructures. »

Quant à Jacques Demers, président de la FQM et maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, il a salué le rôle central qu'auront à jouer les MRC qui « sont les mieux placées pour analyser les effets des changements climatiques sur leur territoire. Le financement qui leur sera accordé leur permettra la conception d'un plan de lutte concret contre ceux-ci. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Le Canada signe un «pacte de glace» avec la Finlande et les États-Unis

De hauts responsables des gouvernements canadien et américain affirment qu'un nouvel accord trilatéral avec la Finlande aidera les alliés à construire des brise-glaces pour protéger l'Arctique. Le «pacte de glace», comme on l’appelle, vise à renforcer les capacités de construction navale des trois pays afin de dissuader les ambitions russes et ...

10 juillet 2024

Loi 21: le juge Mahmud Jamal accepte la demande de Québec de se récuser

Le juge de la Cour suprême du Canada Mahmud Jamal a accepté de se récuser dans le dossier de la contestation judiciaire de la loi 21 sur la laïcité de l’État, comme le demandait le procureur général du Québec. Dans une lettre datée de mardi, rapportée d'abord dans les médias de Québecor, le juge Jamal soutient qu'il n'existe «aucun fondement ...

8 juillet 2024

Les scrutins à l'étranger rendent peu probables des élections anticipées au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a fait tourner les têtes à l'international en 2021 lorsqu'il a convoqué des élections anticipées en pleine pandémie de COVID-19. Il avait alors fait ce pari pour tenter de s'assurer une majorité libérale à un moment où tout semblait incertain. Et bien que le pari ait échoué, les Canadiens ont confié à M. Trudeau ...