Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Impacts sur les services, sur le français et sur le logement

Immigration: François Legault craint des «risques de réactions et de surréactions»

durée 18h00
28 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Craignant des «risques de réactions et de surréactions», le premier ministre François Legault ne veut pas que le Québec se retrouve dans la même situation que les États-Unis et la France en ce qui concerne l’immigration.

«Je pense que les Québécois ont toujours été accueillants, mais on ne peut pas accueillir 300 000 personnes de plus en deux ans. C'est exagéré et ça amène des risques de réactions ou de surréactions face aux impacts sur les services, sur le français et sur le logement», a affirmé le premier ministre en point de presse en Gaspésie, vendredi.

«De là l'importance, pour ne pas se retrouver comme aux États-Unis ou en France, d'être équilibré dans le nombre d'immigrants qu'on accueille chaque année», a ajouté François Legault

Alors que l’extrême droite française est en tête dans les sondages et que Donald Trump pourrait faire un retour à la Maison-Blanche, François Legault a été questionné à savoir s’il craignait une montée de la droite au Québec et au Canada.

«Évidemment qu'on suit ce qui se passe, pas seulement en France, mais en Europe. L'immigration massive amène des enjeux spécifiques», a-t-il dit.

Le premier ministre Legault ne cesse de marteler que l’«explosion» du nombre d’immigrants temporaires au Québec met beaucoup de pression sur les services publics et le logement.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

durée Hier 12h00

Le ministre Champagne croit qu'il faut se pencher sur la sécurité des élus fédéraux

François-Philippe Champagne croit que le temps est venu de se pencher sur la sécurité des membres du gouvernement fédéral, les ministres fédéraux n’ayant pas de gardes de sécurité qui les accompagnent dans leurs déplacements. Interrogé sur cette question dans la foulée de l’attentat contre l'ex-président américain Donald Trump, samedi, le ...

15 juillet 2024

Dominic LeBlanc s'est entretenu avec la GRC et le SCRS après l'attaque contre Trump

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, s'est entretenu avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) après la tentative d'assassinat de l'ancien président américain Donald Trump. «Ils ont passé en revue l'ensemble des menaces. Ils m'ont parlé de la vigilance accrue ...