Publicité
19 août 2019 - 09:00

Atelier d’artisanat autochtone

Fabriquer son propre capteur de rêves, c'est possible à la Maison amérindienne

Par Salle des nouvelles

Le samedi 24 août, La Maison amérindienne de Mont-Saint-Hilaire offrira deux ateliers de créations de capteurs de rêves s’adressant à des publics de tous âges. À travers les contes et les légendes,les participants seront initiés à l’importance spirituelle de cet objet iconique de la culture autochtone.

Par la suite, ils seront  invités à mettre à profit leurs aptitudes créatives en fabriquant leur propre capteur de rêves, ou asubakatchin en Ojibwé, une langue algonquienne.

La tradition veut que le capteur de rêves serve à bloquer les mauvais rêves afin que ces derniers ne parviennent pas à perturber le sommeil du dormeur. Ainsi, on garde en souvenir les images agréables de la nuit au détriment de celles qui sont prisonnières du capteur et qui s’évaporent à la percée des premiers rayons de soleil. Aujourd’hui encore, plusieurs enfants et adultes font appel aux pouvoirs du capteur de rêves pour profiter d’un sommeil paisible et réparateur.

Le premier atelier débutera à 13 h 30 et s’adresse à un public adulte uniquement. Le second, débutera à 15 h 30 et s’adresse aux familles. Tous les matériaux nécessaires sont fournis par La Maison amérindienne et sont faits de matières naturelles issus de la Nature tels que : des branches, des plumes, de la corde de chanvre et des billes de bois.

Cet atelier est au coût de 25$ + taxes  pour les adultes et de 20$ + taxes pour les familles. Afin de  réserver votre place, communiquez avec nous dès maintenant par téléphone au (450) 464-2500 ou par courriel à [email protected].

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.