Publicité

4 février 2021 - 09:51

Texte commandité

Les emplois accessibles dans le domaine de la santé

 

Travailler dans le domaine de la santé ne demande pas que de longues années d’études et des connaissances scientifiques. Ce sont des métiers qui nécessitent de l’empathie et un véritable désir d’aider son prochain. Si l’on aime que son travail contribue au bien-être des gens et que l’on désire voir des résultats concrets à son travail, le domaine de la santé est un bon choix. 

Il existe une panoplie de métiers en santé. Voici deux exemples actuellement en demande et dont la formation est accessible. 

Soins infirmiers

Il existe plusieurs professions au sein des soins infirmiers. La formation de l’infirmière auxiliaire consiste en un DEP de 1 800 heures offert dans des Centres de formation professionnelle. On devient alors membre de l’OIIAQ. Cette profession demande des compétences en communication, en prestation de soins et en contribution à l’évaluation de l’état de santé de la personne. On peut pratiquer ce métier dans plusieurs types de milieux: à l’urgence, comme en soutien à domicile, en CHSLD ou encore en santé mentale. Le type de tâches à faire et l’horaire de travail variera en fonction du contexte. 

La formation de l’infirmière varie en fonction du travail souhaité. Une formation technique collégiale de 3 ans permet de dispenser des soins généraux. Si souhaité, on poursuit ses études au baccalauréat en 2 ans seulement (en 3 ans si l’on n’a pas fait la technique en soins infirmiers). Le baccalauréat donne accès à la profession d’infirmière clinicienne, où l’on évalue l’état de santé de la personne. Les professionnels sont membres de l’OIIQ. 

Il y a ensuite la possibilité de se rendre aux cycles supérieurs, où on retrouve des programmes de durées variées (1 an et plus). Ceux-ci permettent de se spécialiser si l’on souhaite, par exemple, devenir infirmière-cadre, infirmière spécialisée ou encore tendre vers l’enseignement. Le salaire varie en fonction du niveau d’études et du lieu de travail. 

Les besoins en soins infirmiers sont toujours criants. Les possibilités de placement après les études sont donc élevées. Faire le choix d'un emploi d'infirmière sur Montréal est avantageux puisqu’on y retrouve de nombreux établissements du réseau de la santé et des services sociaux. 

Préposé aux bénéficiaires

Le travail de préposé aux bénéficiaires (PAB) se retrouve en CHSLD, mais également en milieu hospitalier et en CLSC. La formation consiste en un DEP. En raison de la crise sanitaire actuelle, une formation de courte durée est offerte à raison de 12 semaines à temps plein. Les apprentis préposés aux bénéficiaires ont droit à une bourse d’étude. 

Le profil du PAB aime le travail concret, méthodique et avec des gens.  Les tâches types consistent à stimuler l’autonomie des aînés et des personnes vulnérables, offrir les services d’assistance (par exemple l’alimentation), aider dans les déplacements et assurer le bien-être des patients. 

Les métiers d’infirmière auxiliaire, d’infirmière et de préposé aux bénéficiaires sont donc accessibles tant pour les perspectives d’emplois, où la demande est importante, que pour la durée de la formation. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.