Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sondage Ipsos Je−Dis

Les Canadiens inquiétés par l'inflation la plus élevée en trois décennies

durée 15h00
21 janvier 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un sondage commandé par RBC révèle que pour la première fois en plus de dix ans, l’inflation au Canada constitue l’un des trois principaux soucis que les Canadiens éprouvent à l’égard de leur retraite.  

Le sondage réalisé sur la plateforme en ligne Ipsos Je−Dis démontre aussi que l’inflation élevée limite la capacité des Canadiens à épargner davantage, car elle continue d’entraîner une hausse de la charge des dépenses fixes, un obstacle important à l’épargne.  

Statistique Canada a signalé mercredi que l’inflation a atteint en décembre son plus haut niveau en 30 ans. En effet, l’Indice des prix à la consommation (IPC) a grimpé de 4,8 % le mois dernier sur une base annuelle, et sur une base annuelle moyenne, l’IPC a augmenté de 3,4 % en 2021, sa croissance la plus rapide depuis celle de 5,6 % relevée en 1991.   

Le sondage démontre que les Canadiens souhaitent se recentrer sur leur avenir financier. Ainsi, après sept ans de tendance à la baisse avec un creux historique de 46 % l’an dernier, les régimes enregistrés d’épargne−retraite (REER) ont rebondi, car 53 % des Canadiens en ont maintenant. De plus, un plus grand nombre de Canadiens détiennent des fonds communs de placement: 36 % contre 30 % l’an dernier.  

Le pourcentage de Canadiens qui se constituent un portefeuille de placements est passé de 25 % l’an dernier à 28 % cette année et ce sont les jeunes investisseurs âgés de 25 à 34 ans qui démontrent le plus d’intérêt pour la constitution d’un tel portefeuille. 

Lorsque les répondants du Québec sont interrogés sur leurs principales préoccupations concernant les finances à la retraite, ils sont ceux parmi tous les Canadiens à être les plus nombreux, à 52 %, à craindre de ne pas avoir suffisamment d’épargne. Et à 42 %, ils sont aussi les plus préoccupés sur leur capacité à maintenir leur niveau de vie et les plus nombreux à manifester des inquiétudes à propos des coûts des soins de santé, à 31 %.  

Et quand les sondeurs ont demandé aux Canadiens s’ils avaient un plan financier, ce sont les répondants du Québec qui ont été les moins nombreux à indiquer qu’ils en avaient un, à 44 %.   

Le sondage a été réalisé auprès de 2000 Canadiens d’âge adulte. Les résultats sont considérés exacts à plus ou moins 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...