Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de loi 36

Drogues: Québec pressé de décriminaliser la possession simple

durée 18h00
24 octobre 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le ministre Lionel Carmant a été pressé de décriminaliser la possession simple de drogues, mardi, dans le cadre des consultations sur son projet de loi 36 pour recouvrer l’argent lié à la crise des opioïdes. 

La demande a été faite par l’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) à l’Assemblée nationale. Selon l'organisme, il s'agit d'une «mesure essentielle pour diminuer la stigmatisation et faciliter l'accès aux soins de santé et service sociaux» pour les consommateurs. 

Lionel Carmant a questionné l'AIDQ sur cette proposition, mais ne semblait pas chaud à l’idée. Lors du dépôt du projet de loi il y a trois semaines, le ministre avait affirmé que son gouvernement n’était pas rendu là.  

L’objectif de ce projet de loi est que le Québec se joigne à la demande d’action collective intentée par la Colombie-Britannique contre plus de 40 pharmaceutiques auxquelles on reproche d’avoir banalisé les effets néfastes des opioïdes.

En 2018, la Colombie-Britannique a déposé une demande d’action collective contre 40 pharmaceutiques au nom du gouvernement fédéral, des provinces et des territoires. Parmi les entreprises visées, on retrouve notamment Jean Coutu, Johnson & Johnson et Loblaw.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Ottawa réaffectera 10,5 milliards $ aux soins de santé et le logement

Le gouvernement fédéral réaffectera 10,5 milliards $ des budgets de 69 ministères, organismes et sociétés d'État afin d'augmenter les investissements dans les soins de santé et pour le logement, a présenté la présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand.  Les détails figurent dans le budget principal des dépenses du gouvernement, déposé jeudi ...

Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...